Mission Gaïa : des chercheurs bisontins ont participé à cette aventure spatiale

Publié le 14/09/2016 - 12:21
Mis à jour le 16/09/2016 - 15:10

Le jeudi 14 septembre 2016, Soyouz, l’ESA et le consortium européen DPAC qui ont mis en place la mission Gaïa vont livrer le 1er catalogue de donnée de ce satellite. Des chercheurs bisontins ont contribué à la récolte de plusieurs milliards d'informations afin de reconstituer notre univers. Gaïa avait pour mission de photographier notre galaxie.

gaiagaig.png
Le satellite Gaïa© DLR German Aerospace center
PUBLICITÉ

C’est le premier catalogue de données de ce type ! Le satellite Gaïa, lancé le 19 décembre 2013,  avait pour objectif de photographier notre galaxie. Afin de récolter et de trier ses milliards de données, 450 chercheurs dont trois chercheurs bisontins de l’Institut UTINAM et de l’Observatoire des Sciences de l’Univers THETA Franche-Comté Bourgogne ont réalisé lors d’un travail de plus de 15 ans des logiciels et des simulations pour préparer les outils de traitement et d’analyse de la sonde spatiale, puis à la vérification et au tri des données publiées dans les catalogues.

Des données très précises

Céline Reylé, Annie Robin et Jean-Marc Petit  ont contribué à recenser pas moins d’un milliard d’objets célestes (étoiles, exoplanètes). C’est l’une des premières fois qu’un catalogue de données sera aussi précis sur les distances entre les objets et leurs localisation, atteignant une précision qui pourra aller jusqu’à 7 microsecondes d’arc (soit la taille d’une pièce de 20 centimes vue à la surface de la Lune ; une seconde d’arc équivaut à 1/3600e de degré). Les données de Gaïa devraient permettre aux astronomes de comprendre l’histoire de la voie lactée.

Gaia continuera son parcours en tournant autour du Soleil pendant 5 ou 6 années, soit jusqu’en 2018-2019.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La forêt de Chailluz, victime du réchauffement climatique : « Il se passe quelque chose d’assez grave »

Vidéo • La forêt de Chailluz à Besançon est-elle impactée par le dérèglement climatique ? Que faut-il faire ? Jean-Paul Grosbois, ancien forestier à Besançon et passionné nous livre son point de vue grâce à son expérience de 40 ans dont 28 dans la forêt de Chailluz.

Quelles sont les rivières « en bon état » en Bourgogne Franche-Comté ?

Thème : l'Eau #3 • Un panneau illustré de 3 poissons : le label écologique des rivières dites "en bon état"a été lancé par l'agence de l’eau, Rhône Méditerranée Corse a lancé en 2015. En 2018, 12 nouvelles portions de rivières ont obtenu ce label portant à 76 le nombre de rivières pouvant arborer les trois petits poissons bleus. Il y en a 15 dans la région Bourgogne Franche-Comté qu'une seule dans le Doubs : le Drugeon.

Le prix de l’eau va-t-il augmenter dans ma commune et pourquoi ?

Thème : l'eau #2 • Du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2017, le prix de l'eau et de l'assainissement vont fluctuer dans le Grand Besançon selon les communes. Une harmonisation  pour arriver progressivement en 2028 et pour tous les habitants de l'agglomération à un prix  de 3,30 € TTC (hors inflation). Quel est le prix de l'eau dans les 73 communes du Grand Besançon. Va-t-il augmenter dans votre commune ? Pourquoi ?  Réponses.

Vous avez vu des cigognes ? Signalez-les !

Les cigognes ont fait leur retour en Franche-Comté, la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) a lancé un appel au recensement depuis la fin du mois de février 2019 afin de répertorier les différents groupes. Samuel Maas, ornithologue et membre LPO nous explique comment procéder.

Inondations : quelles sont les cotes d’alerte dans le Doubs ?

Thème : l'Eau #1 • À l'occasion de la journée mondiale de l'eau le 22 mars 2019, intéressons-nous aux niveaux des rivières et à la cote d'alerte qui est un indicateur des autorités pour décréter le niveau de vigilance dans "La questions (pas si) con" du jour. Quels sont les cotes d'alertes pour le Doubs, l'Allan et l'Ognon dans le département du Doubs ?

Besançon : risque d’inondation dans le secteur de Mazagran

Avec une cote de 4,40 mètres qui pourrait être atteinte dans l’après-midi de ce vendredi 15 mars 2019, une campagne d’appel alerte crue vient d’être lancée par les services de la Ville de Besançon à destination des habitants du secteur Mazagran  (environ 200 destinataires).

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.12
ciel dégagé
le 24/03 à 12h00
Vent
2.16 m/s
Pression
1024.52 hPa
Humidité
89 %

Sondage