La police nationale recrute des adjoints de sécurité dans le Doubs

Publié le 10/12/2013 - 16:30
Mis à jour le 10/12/2013 - 16:32

Dans le cadre de la pérennisation du dispositif des adjoints de sécurité au sein de la Police nationale, une nouvelle session de recrutement est ouverte dans le Doubs. Les dossiers de candidature sont à déposer dans les commissariats de Besançon, Montbéliard et Pontarlier au plus tard le 17 janvier 2014.

police_003.jpg
©
PUBLICITÉ
Les adjoints de sécurité ainsi recrutés seront affectés à des activités de police de proximité au sein de la Direction départementale de la Sécurité publique du Doubs (circonscriptions de Sécurité publique de Besançon, Pontarlier ou Montbéliard) et au sein de la Direction départementale de la Police aux frontières du Doubs (Montbéliard et Pontarlier).
 

Qui peut se présenter ?

 
Les candidats, hommes ou femmes de nationalité française, doivent être âgés de 18 à 30 ans, avoir été recensés, et avoir accompli la journée d’appel de préparation à la défense. Si aucune condition particulière de diplôme n’est requise, les candidats doivent disposer d’une bonne condition physique et d’une bonne acuité visuelle.
 

Comment se passe le recrutement ?

 
Le recrutement comprend des tests psychotechniques et une épreuve de contrôle de la langue française qui se dérouleront le 20 février 2014 à Dijon, ainsi que des tests sportifs qui auront lieu le 11 mars 2014 à Montbéliard. Les candidats ayant réussi les deux épreuves pré-citées seront convoqués pour un entretien oral qui aura lieu à Besançon au cours du mois d’avril.
 
Les dossiers de candidatures sont à retirer et à déposer dans les commissariats de police du département (Besançon, Montbéliard et Pontarlier) au plus tard le 17 janvier 2014.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

À deux jours de la marche pour le climat samedi 21 septembre à Besançon, le groupe local EELV Grand Besançon met en garde dans un communiqué le groupe Alternatiba Besançon d'une forme de récupération politique à la veille des élections municipales de 2020. "Une marche pour sauver le climat n’est pas une marche de promotion d'un parti politique pour les municipales" estime Europe Écologie Les Verts.

Retraites : les avocats et d’autres professions dans la rue

Retraites : les avocats et d’autres professions dans la rue

Avocats, médecins et paramédicaux, pilotes, hôtesses et stewards... Après la RATP vendredi, des professions "qui n'ont pas l'habitude de manifester" descendent dans la rue ce lundi 16 septembre 2019 pour défendre leurs "régimes autonomes" de retraite contre le "système universel" voulu par l'exécutif. Une trentaine d'avocats bisontins sont montés à la capitale pour manifester...

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

"Je suis loin d'être aux 35 heures. La mairie c'est tout le temps", déclare Adrien Pellegrini (LR), constructeur immobilier de 40 ans et maire de La Longeville (Doubs) depuis 2014. Cette commune boisée de 800 habitants, qui compte neuf fermes laitières et de nombreux travailleurs frontaliers, est située dans le Jura, près de la frontière suisse.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 29.1
ciel dégagé
le 21/09 à 12h00
Vent
2.71 m/s
Pression
1015.57 hPa
Humidité
44 %

Sondage