La préfecture du Doubs refuse l’extension de l’élevage de visons d’Émagny

Publié le 17/01/2018 - 11:44
Mis à jour le 17/01/2018 - 12:26

L'éleveur souhaitait passer d'un élevage de 2.000 à plus de 18.000 visons. Le préfet du Doubs Raphaël Bartolt a finalement refusé par arrêté l'extension de l'élevage. L'association Combactive qui milite pour les droits des animaux se félicite de cette décision.

visons_emagny.jpg
©dr
PUBLICITÉ

C’est un sujet sensible à Émagny. Durant l’été 2017, l’enquêteur en charge du dossier avait émis un avis favorable sur le volet des installations classées pour la protection de l’environnement. En revanche, Le conseil municipal d’Émagny avait quant à lui émis un avis défavorable tout comme le conseil départemental de l’environnement, des risques sanitaires et technologiques réuni le 14 novembre 2017. 18 voix sur 23 s’étaient portées contre le projet.

La préfecture du Doubs, qui a le dernier, mot a rendu sa décision par arrêté (voir ci-dessous).  C’est non. Pas d’extension de l’élevage de visons d’Emagny. L’association Combactive avait organisé de multiples manifestations autour de l’élevage  depuis 2006 s’est félicitée de cette décision. L’éleveur, qui avait déposé son dossier d’extension en avril 2016, a deux mois pour faire appel de cette décision devant le tribunal administratif de Besançon.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Vent violent : la Franche-Comté bientôt en vigilance jaune

Mise à jour à 17h45 • 10 départements sont toujours placés en vigilance orange "vent violent" en France. La Franche-Comté, qui en fait partie, devrait repasser en vigilance jaune à compter de 18h00. Les sapeurs-pompiers sont intervenus à de multiples reprises dans le département du Doubs suite à des arbres couchés ou des branches sur la voie publique.  Aucune victime et aucun dégât majeur n'a été relevé.    

Pesticides chimiques interdits chez les particuliers depuis le début de l’année : comment s’en débarrasser ?

Depuis le 1er janvier 2019, il est interdit pour les particuliers d’acheter, d’utiliser et de stocker des pesticides chimiques pour jardiner ou désherber. Comment se débarrasser des emballages vides ou pleins, stockés chez soi ? Les réponses de Préval Haut-Doubs, syndicat mixte de valorisation des déchets.

La tempête Gabriel quitte la France pour l’Allemagne

La tempête Gabriel quitte progressivement la France depuis ce mercredi 30 janvier 2019 vers midi, se dirigeant vers l'Allemagne, les conditions de circulation s'amélioraient dans le nord-est de l'hexagone et seuls deux départements étaient encore en vigilance orange, contre 43 au début de la tempête.

Neige et vents violents, la tempête Gabriel traverse la France

Quinze départements, contre 43 au début de la tempête, sont encore placés en vigilance orange, pour le risque "neige-verglas", en majorité dans le nord du pays. Vent, chutes de neige et coupures de courant, la tempête Gabriel continuait de traverser la France mercredi matin, entraînant restrictions de circulation et appels à la prudence. Le phénomène devrait se poursuivre jusqu'à jeudi minuit, selon Météo France.

Météo : la dépression Gabriel arrive ce soir sur la région

Mise à jour à 17h04 • Des vents forts et de la neige sont attendus ce mardi 29 janvier 2019 dans la soirée suite à la dépression Gabriel venant de l'ouest. 43 départements sont placés en vigilance orange (dont la Côte d'Or et la Saône-et-Loire) par Météo France dont 34 en neige-verglas et neuf départements de la façade atlantique en vent violent. Un arrêté a été pris ce mardi concernant la circulation des poids-lourds.

Sécheresse 2018 : Besançon dépose une demande de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle ?

Lors de l’été 2018, la Ville de Besançon a connu une sécheresse de plusieurs semaines et des températures élevées. De nombreux propriétaires ont constaté des fissures sur leurs maisons et biens immobiliers, vraisemblablement dus à la sécheresse des sols…

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.93
ciel dégagé
le 19/02 à 3h00
Vent
4.41 m/s
Pression
997.9 hPa
Humidité
79 %

Sondage