La station de la Malate a repris son fonctionnement normal

Publié le 15/07/2016 - 15:39
Mis à jour le 15/07/2016 - 15:39

Depuis le 8 juillet 2016, l’eau de la source d’Arcier n’est plus chargée en matières organiques et la station de la Malate a repris son fonctionnement normal seon un communiqué de la Ville de Besançon.

Après l’épisode pluvieux du mois de juin et les niveaux très hauts des eaux constatés dans le Marais de Saône, l’eau de la source d’Arcier s’est progressivement chargée en matières organiques jusqu’à atteindre un niveau très élevé début juillet (4,5 mg/L mesuré dans l’échantillon prélevé le dimanche 3 juillet à la source, correspondant à 2,5 fois la valeur moyenne mesurée durant le mois de juin ; le maxi mesuré en juin était à 2,99 mg/L).

La matière organique correspond à de grandes molécules carbonées provenant de la dégradation des végétaux, nombreux en cette période de l’année, et dégradés sous l’action de l’eau inondant le marais. Les molécules organiques sont dissoutes dans l’eau.

Sur la station de la Malate, l’ozonation est chargée de détruire cette matière organique pour rendre l’eau potable. Mais les limites de la station ont été atteintes et elle a été arrêtée en attendant que les concentrations en matières organiques diminuent. Le réseau d’eau bisontin étant interconnecté, les autres stations de production d’eau ont pris le relais (notamment Novillars et Chenecey) et aucune perturbation ni en qualité ni en quantité n’a été constatée. 

La concentration en matière organique mesurée dans l’eau brute est redescendue rapidement  au cours de la semaine pour atteindre des valeurs compatibles avec le traitement de l’eau le vendredi 8 juillet, date à laquelle la station de la Malate a été remise en fonctionnement.

(Communiqué)

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

Besançon : priorisation renforcée sur le drive de dépistage du Covid-19 rue du Dr Mouras

Face à la reprise marquée de l'épidémie SARS-CoV2 dans le département du Doubs, et notamment sur Besançon, la préfecture du Doubs, l'ARS Bourgogne-Franche-Comté et la ville de Besançon en lien avec les laboratoires LPA et CBM25 ont convenu de prioriser les tests aux personnes de priorité 1 à l'exception des personnes symptomatiques sans prescription afin d'apporter la réponse la plus efficace possible face à la progression du virus, apprend-on dans un communiqué du 24 octobre 2020.

Massifs forestiers : réouverture de certains sentiers sécurisés à Besançon

Les sentiers des massifs forestiers des collines de la Chapelle des Buis, de Chaudanne ainsi que certains sentiers forestiers de Rosemont et de Planoise sont désormais sécurisés et rouvrent au public. Les promeneurs sont invités à rester sur les sentiers et à ne pénétrer en aucun cas à l’intérieur des parcelles qui restent dangereuses. La réouverture complète de tous les sentiers balisés est prévue pour la fin d’année 2020.

Besançon doit s’adapter (une fois de plus) au Coronavirus

Conseil municipal • Maintien au maximum des animations et évènements, dont le marché de Noël, soutien aux associations sportives et culturelles, reconstitution du stock des masques ou acquisition de nébuliseurs pour la désinfection, remboursement des activités aquatiques  : il sera encore question de la Covid-19 ce vendredi 9 octobre au conseil municipal. La Ville, dans sa décision budgétaire modificative, devrait allouer près de 862.000 € de crédits en lien avec la crise sanitaire.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.37
nuageux
le 26/10 à 18h00
Vent
2.36 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
96 %

Sondage