La station de la Malate a repris son fonctionnement normal

Publié le 15/07/2016 - 15:39
Mis à jour le 15/07/2016 - 15:39

Depuis le 8 juillet 2016, l’eau de la source d’Arcier n’est plus chargée en matières organiques et la station de la Malate a repris son fonctionnement normal seon un communiqué de la Ville de Besançon.

Après l’épisode pluvieux du mois de juin et les niveaux très hauts des eaux constatés dans le Marais de Saône, l’eau de la source d’Arcier s’est progressivement chargée en matières organiques jusqu’à atteindre un niveau très élevé début juillet (4,5 mg/L mesuré dans l’échantillon prélevé le dimanche 3 juillet à la source, correspondant à 2,5 fois la valeur moyenne mesurée durant le mois de juin ; le maxi mesuré en juin était à 2,99 mg/L).

La matière organique correspond à de grandes molécules carbonées provenant de la dégradation des végétaux, nombreux en cette période de l’année, et dégradés sous l’action de l’eau inondant le marais. Les molécules organiques sont dissoutes dans l’eau.

Sur la station de la Malate, l’ozonation est chargée de détruire cette matière organique pour rendre l’eau potable. Mais les limites de la station ont été atteintes et elle a été arrêtée en attendant que les concentrations en matières organiques diminuent. Le réseau d’eau bisontin étant interconnecté, les autres stations de production d’eau ont pris le relais (notamment Novillars et Chenecey) et aucune perturbation ni en qualité ni en quantité n’a été constatée. 

La concentration en matière organique mesurée dans l’eau brute est redescendue rapidement  au cours de la semaine pour atteindre des valeurs compatibles avec le traitement de l’eau le vendredi 8 juillet, date à laquelle la station de la Malate a été remise en fonctionnement.

(Communiqué)

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

Journée du bien-être animal à Besançon : les associations invitées à se faire connaître…

La Ville de Besançon organisera une journée dédiée au bien-être animal le samedi 5 octobre 2024 entre 10h00 et 17h00 à l’Hôtel de Ville. Dans ce cadre, la collectivité met à disposition des associations qui luttent en faveur de la cause animale un espace d’échanges afin qu’elles puissent présenter leurs actions au public présent.
 

Ancienne maternité La Mère et l’Enfant à Besançon : des architectes s’élèvent contre sa démolition

Alors que l’anciennne maternité La mère et l’enfant située sur le site de l'hôpital Saint-Jacques à Besançon va être démoli à partir du 25 mai 2024, des architectes et membres de la Maison de l’architecture de Franche-Comté s’élèvent contre sa disparition dans un communiqué du vendredi 24 mai. Il considère que ce bâtiment comme remarquable.

Le MRAP de Besançon dénonce des actes racistes commis à Dole ce dimanche

Ce mercredi 22 mai 2024, le comité local du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon a tenu à apporter son soutien aux deux personnes qui ont arraché une banderole et deux pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ''Violeurs étrangers dehors !'', durant une manifestations à Dole le dimanche 19 mai dernier.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.51
légère pluie
le 30/05 à 3h00
Vent
4.74 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
98 %