La Ville de Besançon, bientôt propriétaire de 227 œuvres pour les musées du Centre

Publié le 09/12/2021 - 15:17
Mis à jour le 09/12/2021 - 14:16

Suite à la loi relative aux musées de France votée début 2002, la Ville de Besançon va devenir propriétaire de 227 œuvres, dont certaines sont majeures. Elles entreront soit dans la collection du musée des beaux-arts et d’archéologie, soit dans celle du musée du Temps. Tout cela si le conseil municipal du 9 décembre vote pour cette acquisition.

Aline Chassagne, adjointe à la maire de Besançon en charge de la culture, du patrimoine historique et musées, des équipements culturels © Alexane Alfaro
Aline Chassagne, adjointe à la maire de Besançon en charge de la culture, du patrimoine historique et musées, des équipements culturels © Alexane Alfaro

La loi relative aux musées de France, votée en janvier 2002, prévoit le transfert de propriété de biens des collections nationales confiés par l'État à une collectivité territoriale avant le 7 octobre 1910 et conservés à la date de la présente loi dans un musée de France. Après récolement et préparation des transferts, ces deviennent la propriété de la collectivité et entrent dans les collections du musée.

Le musée des beaux-arts et d'archéologie et le musée du Temps sont actuellement dépositaires de 227 œuvres entrant dans le cadre de cette loi et pouvant donc faire l'objet d'un transfert de propriété de l'État à la Ville de Besançon. Une fois le transfert de propriété effectué, les œuvres entreront selon leur lieu de dépôt soit dans les collections du musée des beaux-arts et d'archéologie soit dans celles du musée du Temps.

"On peut être fiers d'accueillir ces tableaux"

Parmi les œuvres transférées figurent à la fois des objets archéologiques comme des vases, des faïences, des amphores, ou encore des peintures, des sculptures dont certaines majeures sont actuellement présentées dans le parcours permanent du musée des beaux-arts et d'archéologie. On peut par exemple citer L'hallali au cerf de Gustave Courbet, Dante et Virgile aux enfers de Gustave Courtois, La leçon de catéchisme de Jules-Alexis Muenier ou encore Duc de Nemours d'Auguste Clésinger.

Pour Aline Chassagne, adjointe à la maire de Besançon en charge de la culture, du patrimoine historique et musées, des équipements culturels "on peut être fiers d'accueillir ces tableaux" et "cela ne nous empêchera pas de prêter des tableaux à d'autres musées, mais on ne pourra pas les vendre, ce transfert de propriété est inaliénable."

D'autres œuvres déposées avant le 7 octobre 1910 sont actuellement exclues du transfert de propriété et gardent leur statut de dépôt. C'est le cas par exemple des œuvres issues de dons, legs, dévolutions consentis à l'État ou encore d'œuvres absentes du musée, réputées détruites ou déclarées volées à la date de publication de la loi. Néanmoins, plusieurs œuvres en attente de récolement par l'État pourront éventuellement faire l'objet d'une proposition complémentaire de transfert de propriété.

Infos +

  • Même si ces œuvres appartenaient à l'État, c'est la Ville de Besançon qui les assurait.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Où en est l’université de Franche-Comté en 2024, après 600 ans d’histoire ?

PUBLI-INFO • L'université de Franche-Comté fête en 2023/2024 ses 600 ans.
600 ans de transformation et de mutations, tant structurelles et sociales, d'échecs et de grandes réussites, de crises et de progrès, pendant lesquels l'université de franche-Comté n'a cessé d'être. Une université résiliente et adaptable qui, aujourd'hui, accueille chaque année près de 27000 étudiants et apprenants et plus de 2700 personnels sur 6 villes-campus. L'établissement est, plus que jamais, tourné vers l'avenir et accompagne ses étudiants face aux grands enjeux des transitions de notre société.

Avec son nouveau concept “Une semaine avec”, La Rodia repense ses modes de programmation

Du 11 au 15 mars 2024, la Rodia expérimentera un nouveau concept de programmation baptisé "Une semaine avec". Le principe est simple, plutôt que de programmer un artiste pour une seule soirée, l’idée est que celui-ci passe toute une semaine au sein de la cité comtoise afin de "tisser du lien" avec les habitants avant un concert à la Rodia en fin de semaine en guise de conclusion. David Demange, le directeur de La Rodia a présenté le contenu de ce premier format.

Place à l’écriture avec le Printemps des poètes à Besançon

Du 9 au 23 mars 2024, la 25e édition du Printemps des poètes aura comme invité d’honneur l’artiste plasticienne Pascale Lhomme-Rolot à la médiathèque Pierre de Coubertin de Besançon. Durant ces deux semaines, l'événement proposera des ateliers afin de développer l’éducation artistique et culturelle des publics à travers divers évènements créatifs, de lecture et d’écriture.

Le Festival d’autres formes revient à Besançon dès le 27 mars 2024

Le Festival d’autres formes (art et technologie) fera son grand retour pour une troisième édition du 27 mars au 14 avril 2024 dans dix lieux différents de Besançon. Au cours de ces trois week-end, les visiteurs pourront profiter d’un “moment d'évasion technologique et poétique”, à travers une programmation tournée sur les thèmes de l’eau et de l’adolescence.

Radio campus Besançon lance la 4ème édition de son concours de podcast étudiant

Radio Campus Besançon a officiellement donné le coup d’envoi de la quatrième édition du concours régional de podcast étudiant. Les participants ont jusqu’au 15 avril 2024 pour soumettre leur production et tenter de remporter jusqu’à 500€. Cette année, le thème n’est autre que… “Espoirs”.

Un nouvel EP live pour le groupe Dead Chic

Vendredi 23 février 2024 le groupe franc-comtois Dead Chic sort un EP live de 8 titres au format digital. Enregistré lors de leur concert du 27 octobre 2023 au Boeuf sur le Toit, "The Venus Ballroom Live" propose une immersion dans ce qui fait l’ADN du groupe, la scène live.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.95
légère pluie
le 04/03 à 9h00
Vent
0.83 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
94 %