Lancement d’un suivi sur le bien-être animal au parc zoologique de Besançon

Publié le 04/04/2022 - 17:32
Mis à jour le 10/04/2022 - 11:34

La Ville de Besançon a lancé, avec l’aide d’experts et de partenaires, une étude sur le bien-être des différentes espèces présentes au parc zoologique de la Citadelle de Besançon. Cette dernière a été lancée en janvier 2022 et dévoile déjà un premier bilan…

24 observateurs (équipe de soigneurs de la Citadelle) ont été formés pour mener à bien le suivi des espèces présentes au parc zoologique de Besançon. Cette démarche repose sur la constitution de trois groupes de travail : 

  • Un groupe "projet" constitué des équipes du muséum de la Citadelle, des élus de la Ville, 
  • Un groupe "partenaires" constitué des représentants d’associations et d’institutions publiques de référence dans le domaine de la conservation,
  • Un comité "scientifique" chargé d’émettre un avis sur les projets proposés.

Ce travail est une volonté d’Anne Vignot, la maire de Besançon, qui avait évoqué dès sa campagne à l’élection municipale une ambition certaine pour les questions entourant le bien-être animal. Le dernier lion a d’ailleurs quitté l’enceinte de la Citadelle en mai 2021.

Deux tigres sont encore présents dans le parc zoologique. L’un d’eux ne peut pas être déplacé suite à un problème médical qui pourrait mettre en danger sa vie. Les vitres ont toutefois été condamnées aux visiteurs afin de lui épargner "du stress". L’enclos des lions lui a été ouvert. 

Que va changer ce suivi pour le quotidien des équipes à la Citadelle de Besançon ?

Selon Mélanie Berthet, vétérinaire au parc zoologique, ce suivi permettra de "réorienter certaines actions afin d’être davantage acteur sur les programmes qui en ont besoin. Ce dispositif permettra aussi de valoriser le comportement des animaux.  De plus, ces études scientifiques permettent de conformer si oui ou non, l’animal est bien chez nous". 

Différentes phases constituent ce suivi :

Phase 1 : mise en place du suivi bien-être sur certaines espèces, analyse des observations et propositions d’amélioration par l’éthologue puis modification en conséquence par le parc zoologique  Phase 2 ; poursuite du suivi bine-être, réflexion sur l’avenir du parc selon les contraintes du site et l’expression comportementale des animaux puis rapport de situation afin d’élaborer le projet du futur par zoologique 

Les espèces ciblées et le calendrier du suivi : 

Un premier bilan effectué 

La démarche a déjà permis d’ajuster quelques éléments comme la visibilité des tigres, le moyen de dispersion de la nourriture, un travail sur le type d’accroche pour développer la musculature des animaux. Grâce aux deux ethnologues, l’équipe du parc tente de déterminer si la surface est suffisante ou pas une espèce, si les agrès sont bien positionnés…

Remarque : du mois de février à mars, 14 individus ont été observés durant 112 heures. Chaque animal du parc a été observé pendant au moins 16h00. Depuis le mois de janvier 2022, les équipes passent en moyenne 11 heures par semaine à réaliser des observations comportementales des animaux. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Le Sénat adopte un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin à 20 ans d’inaction publique 

Le Sénat a adopté à l'unanimité, le 11 avril 2024, un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin au désengagement de l’État en la matière et qui met à mal la filière apicole et les pollinisateurs sauvages. ”Une victoire importante et une avancée majeure, vingt ans après la détection de cette espèce sur le territoire national”, pour Jean-François Longeot, sénateur du Doubs. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.54
légère pluie
le 18/04 à 15h00
Vent
2.79 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
75 %