L’auteur de plusieurs vols interpellé à Besançon

Publié le 06/04/2022 - 10:57
Mis à jour le 06/04/2022 - 10:57

Un homme âgé de 39 ans a été placé en garde à vue ce 5 avril 2022 au commissariat de Besançon.

image d'illustration © D.Poirier
image d'illustration © D.Poirier

L’interpellation a découlé du dernier vol à main armé commis par l’individu le  27 mars 2022 dans la boulangerie "Christe", situé rue Paul Bert à Besançon. La direction dans laquelle l’individu s’est enfui a permis de retracer un itinéraire probable. Les forces de l’ordre ont alors effectué une comparaison de toutes les vidéos recueillies (que ce soit celles des commerces ou celles de la ville de Besançon). 

Grâce à elles, un individu a pu être identifié. Les agents ont ensuite comparé les images de cet homme avec celles d’autres vols commis au mois de janvier à Besançon et Beure. 

Il a été établi de manière certaine que l’individu identifié était celui qui avait commis les autres faits :

  • le 16 janvier 2022 rue de Belfort dans une boulangerie.
  • le 18 février 2022 à l’encontre d’un médecin qui quittait son cabinet.
  • le 21 février 2022 rue de Vesoul dans un tabac. Quinze minutes plus tard, ce même homme commettait un autre vol à main armée à la station-service située à Beure. 

Il reconnait les vols mais pas l'agression du médecin

La sûreté départementale, appuyée par le groupe d'appui opérationnel, a interpellé cet individu le 5 avril 2022. 

Lors de la première audition, il a nié l’intégralité des faits (malgré les éléments présentés). Lors de sa deuxième audition, il a été confronté à de nouvelles preuves. Il a fini par reconnaître son implication dans quatre faits (sauf celui de l’agression du médecin).

Il a expliqué ses passages à l’acte suite à "un besoin d’argent" pour couvrir "sa consommation de drogue". Il a également précisé être "dans une passe existentielle difficile".

Interrogé à propos de l’arme, il a indiqué qu’il s’en était débarrassé. Sur ses indications, les policiers l’ont retrouvée cachée sous un rocher dans le secteur du grand désert (chemin du Fort de Bregille). 

Le parquet a décidé de poursuivre l‘homme suite à l’agression du médecin. L’individu a été déféré ce matin en vue d’une comparution immédiate.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Le MRAP de Besançon dénonce des actes racistes commis à Dole ce dimanche

Ce mercredi 22 mai 2024, le comité local du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon a tenu à apporter son soutien aux deux personnes qui ont arraché une banderole et deux pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ''Violeurs étrangers dehors !'', durant une manifestations à Dole le dimanche 19 mai dernier.

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.34
légère pluie
le 26/05 à 15h00
Vent
1.19 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
64 %