Le corps démembré d'un Dijonnais retrouvé dans des sacs-poubelle au Maroc...

Publié le 27/06/2017 - 15:48
Mis à jour le 27/06/2017 - 15:48

Le corps d'un Français de 60 ans a été retrouvé démembré le 10 juin dans la région de Marrakech au Maroc et trois suspects y ont été arrêtés, a-t-on appris mardi auprès du parquet de Dijon, d'où la victime était originaire.

 ©
©

L'alerte avait été donnée le 21 juin par son fils, qui avait déclaré une "disparition inquiétante" au commissariat de Dijon après avoir cherché son père en vain depuis le 15 juin, jour prévu pour son retour, a précisé la procureure Marie-Christine Tarrare.

Il y a eu une prise de contacts entre les polices française et marocaine "qui a permis d'identifier la victime grâce à des signes particuliers", a-t-elle ajouté, confirmant une information du quotidien régional Le Bien Public.

Trois personnes interpellées : une prostituée et deux de ses amis

Les circonstances de ce drame sordide restent à déterminer. La police marocaine a interpellé trois personnes, "une femme prostituée et deux de ses amis", selon la même source qui précise qu'il n'y a pas d'enquête ouverte en France et que l'affaire sera jugée au Maroc, qui "n'extrade pas ses nationaux". 

Le fils s'est rendu au Maroc pour des prélèvements ADN, dont les résultats ne sont pas encore parvenus. Selon Le Bien Public, le corps aurait aussi été décapité et retrouvé dans des sacs-poubelle en trois endroits distincts de Marrakech.

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Opération « coup de poing » dans le Doubs : 365 véhicules contrôlés, 21 suspensions de permis…

48 militaires de la gendarmerie du Doubs ont participé à un vaste contrôle routier dans la nuit de samedi 23 et dimanche 24 octobre 2021 de 4h00 à 7h00 du matin aux abords des boîtes de nuit le Teasing à Besançon, le Moulin Rouge à Taillecourt, la Cario Club à Mathey et sur l’axe Morteau-Valdahon.

Agressions sexuelles et viols sur mineurs : appel à témoins et à victimes

La brigade de Besançon Tarragnoz a lancé un appel à témoin ou à victimes pour des faits récents et anciens d'agressions sexuelles sur des enfants par un individu âgé aujourd'hui de plus de 70 ans. Ce vendredi, Etienne Manteaux, le procureur de Besançon, a réitéré devant la presse l’appel des gendarmes afin d’encourager les victimes à se manifester.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.15
partiellement nuageux
le 25/10 à 12h00
Vent
2.45 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
5 %

Sondage