Le festival Soirs d'été... "Entre aventure artistique et aventure spirituelle"

Publié le 27/07/2014 - 10:51
Mis à jour le 15/04/2019 - 15:17

Jusqu'au 2 août 2014, le festival de théâtre et de musique Soirs d'été s'installe dans les cours et les salles du Centre Diocésain à Besançon. Pierre Louis, directeur du Théâtre de la Clairière nous raconte comment est né cet événement culturel et sa programmation destinée au grand public... y compris les non-croyants ! 

5ème édition !

PUBLICITÉ

Pour cette cinquième édition, le Théâtre de la Clairière, ordonnateur des réjouissances, invite à des découvertes ou redécouvertes autour de spectacles et de textes porteurs de sens, alliant gravité et légèret, faisant tomber les barrières entre professionnels et amateurs, entre théâtre et musique dans un lieu de rencontre et de création ouvert à tous.

Une fréquentation du festival qui ne cesse d’augmenter !

Chaque année le public est de plus en plus nombreux au rendez-vous. A titre d’exemple, 400 personnes sont venues en 2010, 500 en 2011, 600 en 2012 et 780 en 2013. Les spectateurs de plus, n’hésitent pas à venir à plusieurs représentations lors du festival et réservent souvent pour plusieurs personnes (viennent en famille ou entre ami). Ils sont là aussi pour échanger à propos de ce qu’ils ont vu : ainsi la discussion sur Paul Claudel qui a suivi les représentations de l’Annonce faite à Marie, a connu un succès certain. On peut donc présager encore d’une belle fréquentation pour 2014, le public revenant d’une année sur l’autre (« fidèles de Pierre Louis » notamment) et faisant fonctionner le bouche à oreille.

Le programme du festival

Plusieurs rendez-vous seront proposés à partir de la deuxième quinzaine de juillet :

18 juillet – 24 juillet – 2 août salle Cana : Bach sait faire un bon café (12/10 euros)

  • Fantaisie musicale et théâtrale autour de la Cantate du Café de J.S. Bach et sur des chansons de Serge Gainsbourg, Elvis Presley, Oldelaf et Monsieur D, avec des incursions dans le Cantique des Cantiques, le Dénouement Imprévu de Marivaux et Alcina de Haendel.
  • Solistes et pianiste de la Hochschule für Musik de Fribourg-en-Brisgau : Elisandra Melian, soprano, Won Kim, baryton, David Fischer, ténor, Adrian Goldner, piano
  • Musiciens acteurs chanteurs du Théâtre de la Clairière : Roseline Malaisé, Benoit Chabod, Marc-Antoine Crionnet, Benjamin Rota, Elsa François, Jean-Baptiste Louis, Quentin Anastassaki

19 juillet Cathédrale Saint-Jean / 21h00 : Concert de Chants sacrés et profanes d’Orient (10 euros)

Traditions musicales, savantes, modales, des répertoires byzantin, arabe classique, soufi et syriaque. Des mélodies lisses et authentiques, pures et hésychastes composées dans le style byzantin d’influences levantine, sur des textes liturgiques en latin, français, arabe, grec et russe par Marilyn Accaoui-Leignel, actrice-cantatrice libanaise et musicologue. Ce concert fait suite à un stage d’initiation au chant modal de l’orient, organisé par le Centre diocésain du 14 au 18 juillet. (Inscription : 06 32 35 17 55)

21 juillet auditorium : « Il élève les humbles » / lecture animée (5 euros)

  • Variation sur des textes de Péguy, Ibsen, Bernanos, Luc Ferry, Jean Vanier, Max Gallo
  • Avec Pierre Louis, Sarah Billaut, Lucas Vautrin et Jacques Jouët chanteur-guitariste

22 juillet – 23 juillet spectacle itinérant : Sur la route, avant l’aube (Les Pèlerins d’Emmaüs) (12/10 euros)

  • Epilogue de l’Evangile de Luc
  • Texte de Pierre Louis. Citations de Shakespeare, Rimbaud, Péguy, Claudel, Bernanos, Mauriac, Pasolini, Delteil.
  • Avec Lucas Vautrin, Roseline Malaisé, Marc-Antoine Crionnet, Catherine Bataillard et Benoît Chabod à l’accordéon.

29 juillet – 30 juillet – 31 juillet scène du parking central : Oncle Vania, Tchékhov (Scènes de la vie à la campagne) (12/10 euros)

  • « Le miracle de Tchékhov renaît, inépuisable, chaque fois que l’on voit une de ses pièces. » B. Salino, Le Monde
  • Avec Jean Lacroix, Lucas Vautrin, Alix Baudoin, Alice Verger, Françoise Masson, Catherine Bataillard du Théâtre de la Clairière et de la Compagnie de la Presqu’île – Lyon

1er août auditorium : Bach / Haendel, musique sacrée, musique profane / lecture et rencontre (5 euros)

  • Lecture animée : La Résurrection de Haendel de Stefan Zweig / Alix Baudoin, comédienne, Elisandra Melian, soprano.
  • Rencontre-débat avec Séverine Féron, musicologue

Cet événement est créé en partenariat avec le Théâtre de la Clairière, le Centre Diocésain, la Ville de Besançon et l’association Grammont.

Infos pratiques

  • Centre Diocésain, 20, rue mégevand, 25 000 Besançon
  • Du 18 juillet au 2 août
  • En cas de pluie, le festival se repliera dans la salle Cana
  • Renseignements et réservation :  03 81 25 17 17 / 06 60 63 47 91 ou contact@theatre-clairiere.fr
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Les Eurockéennes s’ouvrent en force avec la furia NTM

Les Eurockéennes s’ouvrent en force avec la furia NTM

Avec son post punk sombre, Interpol a drapé de noir le chapiteau intermédiaire des Eurockéennes jeudi en ouverture de la 31e édition à Belfort (est de la France), mais les festivaliers en ont surtout vu de toutes les couleurs sur la grande scène avec les vétérans français du rap, NTM.

Eurockéennes : des trains à tarifs réduits…

Eurockéennes : des trains à tarifs réduits…

La région Bourgogne-Franche-Comté et SNCF Mobilités mettent en place une tarification spéciale pour des allers-retours en TER à destination des Eurockéennes de Belfort du 4 au 7 juillet 2019 au prix de 4, 10 ou 24 € et au départ de toutes les gares de Bourgogne-Franche-Comté. En 2019, 30.800 festivaliers ont rejoint Les Eurockéennes en train...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 32.98
nuageux
le 23/07 à 12h00
Vent
1.44 m/s
Pression
1018.79 hPa
Humidité
45 %

Sondage