Le livre participatif "Besançon, ville de lumières et de couleurs" est le best seller du moment

Publié le 14/10/2022 - 08:21
Mis à jour le 14/10/2022 - 14:33

Créateur du groupe Facebook "Besançon, j'aime ma ville" qui compte aujourd'hui près de 20.000 membres, Mikaël Demenge a récemment sorti un livre "Besançon ville de lumières et de couleurs" qui répertorie les quelques 400 clichés de 142 photographes différents bien souvent amateurs. Près d'un mois après sa sortie, il nous parle du succès que connaît son ouvrage.

Comment vous est venu l'idée de ce livre et quel est son but ?

Mikaël Demenge : "L'amour de ma ville, l'amour de la vie, l'amour des gens et l'amour de la communication m'ont poussé à créer en 2018 le groupe Facebook « Besançon j’aime ma ville », porté par l’envie de fédérer, de partager et de recréer du lien entre tous les Bisontins autour de l'amour de leur cité. Le succès a été immédiat : aujourd'hui, ce sont près de 20 000 membres et photographes amateurs qui constituent autant d’ambassadeurs enthousiastes et talentueux de Besançon, sublimant chaque quartier de la cité avec leur sensibilité, leur technique et leur créativité.

Les membres ont ainsi rapidement été invités à publier leurs clichés mettant en valeur leur ville de coeur. L'engouement des membres a été tel que les photographies toutes rivalisant de beauté et d'originalité ont afflué faisant naître une nouvelle idée dans la tête de Mikaël Demenge...

Mikaël Demenge : "Le souhait de pouvoir retrouver les clichés les plus marquants dans un livre a été si souvent évoqué dans les commentaires du groupes et lors de mes échanges avec les Bisontins, que j'ai décidé de me lancer dans ce projet éditorial, suite à trois rencontres essentielles et également à l'origine du succès de notre livre".

© Elodie R

Les trois rencontres décisives

Mikael Demenge : "Mon éditeur bisontin Alain Mendel des éditions du Sekoya, créateur de beaux livres essentiellement régionaux, mais pas que.

Pascal Brunet, historien de l’architecture, spécialiste du patrimoine bisontin et Prix Lucien Febvre 2009 pour Des intendants du roi aux préfets de la République publié aux éditions du Sékoya, enrichit les images de ses connaissances pointues sur l'histoire de la ville et nous régale d'anecdotes qu'il contribue à tirer de l'oubli.

Arnaud Friedmann a reçu en juin 2022, à la Sorbonne, le prix Seligmann contre le Racisme pour Le trésor de Sunthy, roman inspiré par ses recherches sur l'immigration cambodgienne à Besançon. Accompagnant le chapitrage du livre, il tisse des correspondances littéraires et poétiques entre les photographies que nous vous proposons".

"Guillaume Aldebert - chanteur et musicien bien connu des Bisontins (ndlr) -, qui nous a fait l'amitié d'une préface presque musicale. Grand merci à lui !"

© Elodie R

Combien avez-vous vendu d'exemplaires jusqu'à présent ?

Mikael Demenge : Avec près de 2.000 ventes, c’est le best seller du moment à Besançon (et peut être un long seller… je le pense). Avec plus de 1.300 précommandes et près de 150 ventes au salon « Livres dans la boucle", c'est le plus gros succès de vente d’un livre sur Besançon, avant sa sortie en librairie. Face à le demande locale, mais également nationale à venir (expatriés bisontins, communication d’Aldebert sur ses réseaux nationaux, diffusion déjà en ligne sur le site internet de la Fnac), nous avons fait rééditer 2.000 livres".

© Elodie R

Avez-vous déjà eu des retours de la part d'acheteurs ? Quels sont-ils ?

Mikael Demenge : "Oui bien sûr, ils sont extrêmement nombreux, et font l’unanimité (nous n’avons vu ou eu aucune critique sur les réseaux ou dans la presse) Les mots qui reviennent le plus sont : « chef d’œuvre », « bijou », « pépite », « un livre qui apporte un autre regard sur la ville, la vie et le monde : poétique et humaniste », « un livre porté par la couleur et la culture »".

© Elodie R

Prévoyez-vous un deuxième volume ?

Mikael Demenge : "Non, tous mes projets sont uniques. Faire un deuxième volume, ne serait qu’une copie et très souvent les copies sont moins bien réalisées. On aime souvent dire que l'on préfère l’original à la copie alors un deuxième volume ne serait qu’une reproduction…"

© Elodie R

Infos +

Les bénéfices du livre seront dédiés à la restauration du patrimoine bisontin. Pour cela, l'association à but non lucratif et reconnue d’intérêt général, « Besançon j’aime ma ville » a été créée. "Ainsi, chaque exemplaire vendu constituera une pierre de l'édifice de valorisation du patrimoine bisontin que nous souhaitons construire ensemble", conclut Mikaël Demenge.

  • Prix : 39€, disponible dans toutes les librairies bisontines y compris à la Fnac.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Cadeau #6 : des portraits de légendes du rock signés Antony Maraux

Calendrier de l'avent • Du 1er au 24 décembre, maCommune.info vous propose une idée cadeau par jour pour Noël ! Pour vous aider à faire votre choix, nous sommes allés à la rencontre des commerçants bisontins. En ce mardi 6 décembre, des portraits de rockstars réalisés par l’artiste peintre bisontin Antony Maraux…

Besançon reçoit le label " 100 % Éducation artistique et culturelle " pour ses parcours culturels dans des écoles

La Ville de Besançon a obtenu le label "100 % Éducation Artistique et Culturelle" des ministères de la Culture et de la Communication ainsi que de l’Education Nationale et de la Jeunesse, a-t-on appris lundi 5 décembre 2022. Ce label valorise les collectivités engagées dans des projets qui facilitent la rencontre des jeunes avec les artistes, les œuvres et les structures qui animent la vie culturelle de leur territoire.

Le festival Drôlement Bien à Besançon, un temps pour rire du 19 au 22 janvier 2023

PUBLI-INFO • Drôlement Bien, le festival pour rire en boucle se prépare à Besançon du 19 au 22 janvier 2023. Drôlement Bien, c’est un rendez-vous fédérateur pour expérimenter plusieurs formes d’humour, spectacles, stand up, cinéma avec des comédies cultes, improvisations, et beaucoup d’autres animations surprises.  Humour et bonne humeur pour tous et sous toutes ses formes.

Lola Roy, une Bisontine de 17 ans au " parkour " déjà grand

Lola Roy a 17 ans mais ne vous fiez ni à son jeune âge ni à son petit gabarit car du haut de ses 1m60, la jeune fille trace déjà sa route parmi les grands dans le monde du Parkour. Le 11 novembre dernier elle a d’ailleurs réalisé l’incroyable exploit de devenir la deuxième femme au monde à sauter le mythique Manpower. Nous l’avons rencontrée pour qu’elle nous parle de sa discipline habituellement pratiquée par 98% d’hommes. 

Besançon : un mécène offre la statue de " Victor Hugo nu debout " de Rodin à la Ville

Ce jeudi 1 décembre au musée des Beaux-Arts, Anne Vignot, maire de Besançon, Aline Chassagne, adjointe à la maire déléguée à la culture et Hugues Herpin du musée Rodin ont dévoilé la statue "Victor Hugo nu debout" d'Auguste Rodin, généreusement donnée à la Ville par Léonard Gianadda, lui aussi présent.

L’auteure de " Nous les écorchées vives " en dédicaces à la Fnac de Morteau

Flo Lavie réside actuellement dans le Grand Besançon et a récemment sortie un livre intitulé Nous, les écorchées vives dans lequel elle raconte les violences  qu’elle a subie tout au long de sa vie. Elle sera en séances de dédicaces le 3 décembre à la Fnac de Morteau. 

Un Bisontin publie un livre à lire à deux

Paul Peseux est né et a grandi à Besançon. Début 2020, il a eu l’idée d’écrire Camille et Nicolas, le premier livre qui se lit à deux et à voix haute. Il est aujourd’hui commercialisé dans quelques librairies parisiennes et disponible en ligne sur son site internet en attendant de trouver d’autre librairies désireuses de l’acquérir. Nous l’avons rencontré pour qu’il nous parle de son concept innovant. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.5
peu nuageux
le 08/12 à 12h00
Vent
0.49 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
67 %