Le MRAP dénonce la déambulation d'un groupe néonazi au centre-ville de Besançon

Publié le 26/05/2023 - 12:10
Mis à jour le 26/05/2023 - 12:48

Entre le 18 et 20 mai 2023, environ 20 jeunes issus de groupuscules néonazis ont paradé dans le secteur Battant au centre-ville de Besançon. Le Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP) a tenu à condamner les faits.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

"Ces militants dangereux et violents veulent montrer qu’ils peuvent occuper l’espace public et multiplient leurs initiatives dans le pays", s'insurge l'association.

Interrogée sur l'absence d'interpellation, la police nous explique qu'un effectif a été déployé afin de "procéder à des contrôles d'identité" : "aucun signe distinctif n'a été relevé et aucune violence ni infraction n'a été commise", nous est-il précisé.

Les forces de l'ordre précisent toutefois qu'une surveillance active du centre-ville est en place notamment en marge de la marche militante contre l'homophobie et la transphobie de ce samedi 27 mai.

Chants et saluts nazis en août 2022 à Besançon

Le MRAP s'inquiète de la multiplication des faits : "En août dernier un groupe de néonazis allait jusqu’à se photographier sur la fontaine monumentale de la place Jean Cornet"

1 Commentaire

Ca n'est pas au MRAP de se substituer à la justice.
Publié le 29 mai 2023 à 20h18 par Yves Vachey • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Faits Divers

Besançon et Montbéliard : 4.500 personnes et 3.500 véhicules contrôlés en 5 jours

Du 8 au 12 avril 2024, une opération "Place Nette" de grande ampleur s’est déroulée dans le département du Doubs. Réalisée en étroite coordination avec les procureurs de Besançon et de Montbéliard, cette action "coup de poing" s’inscrit dans le cadre des actions de lutte contre la délinquance liée aux trafics de stupéfiants, à l’économie souterraine et au proxénétisme voulues par le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et le Garde des Sceaux. L'heure est au bilan...

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.19
partiellement nuageux
le 18/04 à 21h00
Vent
0.32 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
92 %