Le premier "eTree" d'Europe, arbre aux feuilles photovoltaïques, planté à Nevers

Publié le 29/05/2017 - 13:54
Mis à jour le 29/05/2017 - 15:36

Un arbre étrange, aux larges feuilles carrées, se dresse au coeur de Nevers: la ville a inauguré ce lundi 29 mai 2017 le premier "eTree" d'Europe, dont le feuillage photovoltaïque permet de recharger son téléphone portable, surfer en wifi sur internet ou se protéger du soleil.

recemment_mis_a_jour189.jpg
©
PUBLICITÉ

Inspiré de l’acacia du désert israélien, cette construction futuriste distribue aussi de l’eau fraîche, permet de recharger un vélo électrique ou de s’éclairer la nuit venue.

L’invention est le fruit d’un partenariat entre des entrepreneurs de France et d’Israël, où le premier prototype a vu le jour en 2014.  Le premier « eTree » fonctionnel avait été présenté en 2015 lors de la Cop 21, organisée fin 2015 à Paris. C’est celui-là qui vient d’être replanté à Nevers.

« C’est un symbole de l’engagement numérique de la ville depuis 2014″, a expliqué le maire sans étiquette de la ville Denis Thuriot. « Denis Thuriot avait une telle motivation » en raison de « ce que l’eTree pourrait apporter à ses administrés, que nous avons décidé d’installer » le premier exemplaire européen dans sa ville, a complété M. Bitan.

Depuis 2015, l’arbre artificiel a déjà été installé dans plus d’une dizaine de villes dans le monde, notamment aux Etats-Unis, en Israël et bientôt au Kazakhstan, et il intéresse des poids lourds d’internet comme Google, a précisé Bernard Bitan, co-créateur de l’arbre solaire.

Dans l’espace public, en France comme à l’étranger, il est installé par JCDecaux, le géant français de l’affichage publicitaire.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Rappel • L’état de catastrophe naturelle vient d'être reconnu pour la commune de Besançon au titre des inondations par remontée de nappe phréatique survenues entre le 22 janvier 2018 et le 28 janvier 2018. Les assurés victimes de ces inondations ont dix jours pour reprendre contact avec leur assurance.

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

L'intergroupe EELV- PC  Société civile de l'ancienne majorité plurielle demande au maire de Besançon de prendre  un arrêté interdisant les pesticides à Besançon, à l'instar de la décision du maire de Boussières dans le Grand Besançon. Jean-Louis Fousseret réaffirme ce mercredi matin qu'il est contre les pesticides, mais estime qu'il ne faut pas confondre "courage et démagogie".

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.25
peu nuageux
le 18/09 à 0h00
Vent
3.33 m/s
Pression
1021.12 hPa
Humidité
74 %

Sondage