Les doux-doux de Vinie

Publié le 20/08/2016 - 14:51
Mis à jour le 15/04/2019 - 12:22

La bisontine Virginie Fricot a décidé de se consacrer à sa passion il y a un peu plus d’un an maintenant : les doudous. Ayant toujours aimé confectionner  des choses, Virgnie sait coudre, crocheter, tricoter et ce depuis sa tendre enfance. Aujourd’hui elle vend dans toute la France…

DOUDOU

Virginie travaille dans le milieu du handicap depuis maintenant 17 ans avec des enfants et adolescents. Les activités manuelles ont toujours été pour elle un bon moyen d’évacuer son stress du quotidien. Depuis sa tendre enfance, tricot, couture ou crochetage n’ont plus aucun secret pour elle

Du cadeau à la vente des Doux-doux

Un jour, Virginie a souhaité offrir à sa soeur un petit cadeau personnalisé pour son anniversaire : "je suis tombée sur un livre de modèles de doudous réalisés au crochet. J'ai tout de suite "craqué"! Je lui en ai offert un et puis en ai offert à des amis". Peu de temps après, par le biais des réseaux sociaux, de plus en plus de personnes ont sollicité ses talents.

S’en est suivi alors un nombre conséquent de commandes. Virginie vendait à des amis, puis aux amis d’amis à un prix qui lui permettait de rembourser les matières premières. Puis, elle décide de créer une page Facebook. Grâce à celle ci, aujourd’hui Viriginie envoie ses créations dans toute la France : "c’est une grande surprise pour moi". Grâce à Facebook certes mais aussi par bouche à oreille ! En effet, Virginie tente de se faire connaître, ayant fait deux petits marchés de Noël l’hiver dernier.

Pour tous les âges !

Virginie fabrique ses Doux-doux en laine uniquement : 'il n'y a pas d'éléments qui risqueraient d'être avalés par un petit enfant". Car lorsque l’on dit doudou, on pense aux enfants. Or, Virginie s’amuse à surprendre lorsqu’on lui parle de sa clientèle : "tout le monde, de tout âge et de tout horizon ! Souvent pour des cadeaux de naissance ou d'anniversaire, mais il y a aussi plein d'autres occasion (on m'en a demandé un pour un départ en retraite par exemple; comme quoi il n'y a pas d'âge!). Les personnes qui me passent commande choisissent un modèle et les couleurs. Certains me demandent même de nouveaux modèles ou d'en personnaliser".

Quel avenir pour ses Doux-doux ?

Le temps de fabrication de ces peluches dépendent des modèles. En moyenne,Virgnie fournit 4 à 5 heures de travail par doudou. Pour elle, cette activité reste une activité secondaire et un plaisir. Chaque modèle est une pièce unique ce qui limite le nombre de fabrication à deux ou trois par semaine, soit une quinzaine par mois. Aucun n’est baptisé : "Ils n'ont pas de nom, je laisse le soin aux petits (ou grands) qui les adoptent de leur en trouver un qui leur convient".

Virginie vient d’entreprendre les démarches d’auto entrepreneur pour obtenir le statut d’ici le 1er septembre 2016. Après ses deux marchés de noël, elle est à nouveau sollicitée pour d’autres marchés.

A l’avenir, Virginie souhaiterait participer à quelques marchés mais dans la limite de ses capacités dit-elle. Car l’objectif pour elle est primordiale : "poursuivre avec autant de plaisir !"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Livre élu 2024 : 3.500 élèves du Doubs exposent leurs créations à Besançon

Durant toute l’année scolaire 2023-2024, 3.500 élèves de Besançon et ses environs ont participé au Livre élu 2024. Après avoir lu et échangé, ils ont conçu des créations inédites qui seront présentées lors d’une exposition, du 19 juin au 3 juillet, à la Maison de quartier Grette-Butte.

Mardis des rives : le programme des soirées estivales au bord du Doubs…

Du 9 juillet au 27 août 2024, le festival Mardis des rives, organisé et financé par Grand Besançon Métropole, est de retour ! Au total, ce sont huit concerts gratuits qui seront proposés dans le Grand Besançon. Animations, restauration, bibliobus... zoom sur ces soirées estivales le long du Doubs.

“Fibra”, une exposition qui invite à repenser l’architecture au Musée des maisons comtoises

Installée au musée des maisons comtoises de Nancray jusqu’au 3 novembre 2024, l’exposition "Fibra" montre des types très variés de construction dans le monde aussi bien dans la forme que dans les matériaux utilisés. Florence Coutier, conservatrice du patrimoine au musée, nous en parle…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 26.96
ciel dégagé
le 25/06 à 12h00
Vent
3.46 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
57 %