Les enseignants du privé tiennent à leur régime de retraite

Publié le 26/06/2013 - 13:11
Mis à jour le 16/04/2019 - 15:15

A Besançon, les enseignants du secteur privé manifestent devant le rectorat mercredi 26 juin 2013 à 16h30.

 ©
©

50 à 110 Euros en moins

Les personnels de l’enseignement privé se mobilisent ce mercredi 26 juin 2013. Ils sont environ 2.000 à 2.500 enseignants à travailler dans ce secteur en Franche-Comté.

A l’appel de la CFDT FEP, ils protestent contre la baisse du niveau des retraites. "La cour des comptes a demandé au gouvernement de prendre un décret car notre régime de retraites était déficitaire" explique Bernadette Charmoille, Secrétaire Général de la Fédération Enseignement Privé de la CFDT, en Franche-Comté. "Ce décret entraîne automatiquement une perte de 50 à 110 euros mensuels pour les retraités. Nous exigeons du gouvernement, que ce décret soit revu" ajoute t-elle

Les enseignants sont appelés à se rassembler devant le rectorat de l’académie de Besançon à 16h30. Une délégation de manifestants doit être reçue par un représentant du recteur.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Reçus à l’Elysée, FNSEA et JA attendent des “décisions claires” avant le Salon de l’agriculture

Les dirigeants des deux syndicats agricoles majoritaires, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs (JA), ont dit attendre des "décisions claires" d'Emmanuel Macron qui les reçoit mardi 20 février 2024 dans l'après-midi à l'Elysée, à quatre jours de l'ouverture du Salon de l'agriculture à Paris.

Renouvellement de congé de présence parentale : les règles s’assouplissent

Pour les salariés du secteur privé comme pour les agents de la fonction publique, titulaires ou non, il est désormais plus simple de renouveler, avant son terme, un congé de présence parentale ainsi que le droit de bénéficier de l'allocation journalière de présence parentale (AJPP). Cela fait suite à un décret publié au Journal officiel le 4 février 2024, annonce service-public.fr.

Guerre à Gaza : un rassemblement pour boycotter Carrefour à Ecole-Valentin

Une dizaine de personnes se sont rassemblées devant Carrefour à Ecole-Valentin samedi 17 février 2024 vers 10h00 à l’occasion de la "journée nationale d’action #BoycottCarrefour" lancée par la campagne BDS (Boycott désinvestissement sanctions) en France. L’enseigne est accusée d’être "complice et bénéficiaire de la colonisation illégale de la Palestine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.83
partiellement nuageux
le 29/02 à 18h00
Vent
1.51 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
77 %