Alerte Témoin

Leucémie : les équipes bisontines de l’institut RIGHT sollicitées pour faire avancer la recherche

Publié le 18/02/2020 - 12:06
Mis à jour le 18/02/2020 - 12:06

"Transformer le pronostic des leucémies dans les 10 ans à venir", tel est le défi lancé aux chercheurs. Les équipes bisontines de l’institut RIGHT (UMR1098) participeront au tout nouvel institut national de recherche partenariale OPALE que l’État vient de créer à cet effet, apprend-on ce mardi 18 février 2020.

temis_innovation-007.jpg
© damien poirer

Un appel à labellisation a été lancé le 5 juin 2019 par le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation. 37 instituts ont été labellisés dont l'institut OPALE au sein duquel l'institut RIGHT de recherche en santé de Besançon occupera un rôle essentiel en réseau avec les centres de Paris, Lyon, Lille, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Nice et Tours.

Cette première labellisation vient récompenser les activités de recherche d’un consortium sans équivalent international dans le domaine des leucémies et maladies apparentées, qui représentent ensemble le cancer du sang le plus mortel. "Leur incidence est en forte augmentation et elles affectent aujourd’hui 2,3 millions de patients dans le monde, elles sont aussi le premier cancer de l’enfant", est-il précisé.

"L’objectif ultime est de définir de nouveaux traitements curatifs, moins toxiques", Professeur Dombret

Pour le Professeur Hervé Dombret, chef du service d'hématologie adulte de l'hôpital Saint- Louis et futur président d’OPALE, « le label et le financement Carnot vont permettre à OPALE de renforcer son continuum R&D pour les partenaires du monde socio-économique, de renforcer son professionnalisme ainsi que la visibilité et l’attractivité de ses recherches. L’objectif ultime est de définir de nouveaux traitements curatifs, moins toxiques, administrables en ambulatoire et financièrement viables pour l’ensemble des patients atteints de leucémies dans les dix ans à venir, avec des retombées sociales, économiques et industrielles majeures ».

Au sujet de l’Institut RIGHT/UMR1098 :

L'institut RIGHT de Besançon est une unité mixte de recherche associant INSERM, Établissement français du Sang Bourgogne Franche-Comté (EFS BFC) et Université de Bourgogne Franche-Comté. Il développe des travaux prometteurs en matière de biomédicaments et d'immunothérapies contre les cancers et les maladies inflammatoires au sein du consortium MiMédI.

Fort de ses 150 personnes, il est un acteur central du centre de développement BIO INNOVATION que Grand Besançon Métropole mettra en service cet été sur la technopole TEMIS Santé avec comme vocation d'accompagner et d'accélérer l'innovation pour la médecine de demain.

Infos +

Le rôle des instituts Canot :

Les instituts Carnot (crées en 2006) favorisent le rapprochement des acteurs de la recherche publique et du monde socio-économique, afin d'accélérer le passage de la recherche à l'innovation et d'accroître le transfert de technologies vers les acteurs économiques.

Ils facilitent l’accès des entreprises à leurs compétences et plateformes technologiques ainsi qu’aux financements européens et nationaux pour la conduite de leur démarche d’innovation.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

220 professionnels du CHU formés au « retournement sur le ventre » pour les détresses respiratoires aigües

L’un des éléments importants de la stratégie thérapeutique pour les patients Covid-19 souffrant de détresse respiratoire aiguë est la pratique du décubitus ventral, la technique de "retournement sur le ventre". Ainsi, 220 professionnels volontaires suivent une formation accélérée du "Team décubitus ventral", habituellement réservée au service de réanimation.

Quand un fabricant de literie se met à produire des masques…

Pénurie de masques • Le Groupe Maliterie,  et notamment son usine de Voray-sur-l'Ognon en Haute-Saône, a répondu à l'appel du ministère pour fabriquer entre 500 et 1.000 masques de protection par jour à partir du 15 avril 2020. Les masques seront commercialisés en priorité dans le Doubs et en Haute-Saône.

Coviplasm : un essai clinique avec du plasma de patients guéris

À partir du mardi 7 avril 2020, un test va démarrer en Ile-de-France, dans le Grand-Est et en Bourgogne-Franche-Comté auprès d'environ 200 patients guéris. L'essai clinique consiste à transfuser du plasma sanguin de personnes guéries du Covid-19 vers des "patients en phase aiguë de la maladie". Le Pr Pierre Tiberghien de Besançon (EFS Bourgogne-Franche-Comté) mènera cette étude avec le Pr Karine Lacombe.

Une plateforme régionale pour mettre en lien les fabricants de matériel médical et les hôpitaux

stopcovid19.fr •

L’Agence Régionale de Santé Bourgogne-Franche-Comté et les services de l’État ont lancé  une plate-forme régionale contributive en ligne permettant d’identifier la disponibilité de matériel médical nécessaire à la prise en charge des personnes atteintes du COVID19.

Et pourquoi ne pas fabriquer votre propre masque ?

Modèle Afnor télécharger • AFNOR, Association française de normalisation (qui représente la France auprès de l'Organisation internationale de normalisation et du Comité européen de normalisation) a mis à disposition gratuitement depuis le 27 mars 2020 un référentiel pour faciliter et accélérer la fabrication en série ou artisanale d’un nouveau modèle de masque, dit « masque barrière ». L'atelier des gourdes a pris  le modèle Afnor et vous montre comment réaliser votre masque ! Envie de vous lancer à l'occasion de ce nouveau week-end de confinement ?

Témoignage : un médecin guéri du Covid-19 rend hommage aux soignantes du CHU de Besançon

Vidéos • Médecin généraliste à Salins-les-Bains, le Dr Damien Pollet a été testé positif au Covid-19 le 21 mars 2020 à l'hôpital de Lons-le-Saunier. Après une semaine ponctuée d'une importante fatigue et de fortes fièvres, il développe une forme sévère du Coronavirus. Sa saturation en oxygène diminue le samedi 28 mars. Il est alors transféré par le SAMU à l'hôpital de Besançon. Guéri, de retour chez lui depuis le 1er avril, il a décidé de rendre  hommage aux "guerrières", ces femmes qui l'ont réconforté durant la maladie...
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 22.24
ciel dégagé
le 07/04 à 12h00
Vent
2.5 m/s
Pression
1027 hPa
Humidité
39 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune