Ligne des hirondelles : la circulation ferroviaire coupée pendant plus d'un mois

Publié le 11/09/2018 - 09:32
Mis à jour le 11/09/2018 - 09:32

D’importants travaux de modernisation du réseau vont avoir lieu du 17 septembre au 31 octobre 2018 entre Andelot-en-Montagne et Saint-Claude sur le lieu-dit « la ligne des hirondelles ». Ces travaux entraîneront une interruption totale des circulations ferroviaires pendant la durée du chantier.

 ©
©

Les travaux consisteront à renouveler 4100 traverses en bois et seront réalisés du 17 septembre au 31 octobre 2018, de jour, du lundi au vendredi. Sur cette période, une interruption totale des circulations ferroviaires est prévue entre Andelot-en-Montagne et Saint-Claude. Des substitutions routières seront mises en place.

"Les travaux de maintenance et de modernisation du réseau sont indispensables afin de garantir la performance du réseau ferré, tant en termes de sécurité, de régularité que de confort pour les voyageurs", explique la Préfecture de la Région Bourgogne-Franche-Comté.

Ces travaux sont financés à hauteur de 1,2 million d’euros financés dans le cadre du Contrat de Plan État-Région 2015-2020. Le contrat de plan Etat-région 2015-2020 de la Franche-Comté prévoit la pérennisation de la ligne des Hirondelles en finançant un programme de travaux pour garantir l’exploitabilité de la ligne.

Une ligne de 120 km

Longue de 120 km, la ligne allant d’Andelot-en-Montagne à La Cluse (39) culmine dans le tunnel de La Savine à une altitude de 948 m. Cette ligne ferroviaire est remarquable par ses ouvrages, son tracé et les sites qu’elle traverse, entre plaine et montagne.

Voici les phases clés du chantier :

  • A partir du 17 septembre 2018 : travaux réalisés de jour, du lundi au vendredi. Et fermeture totale des circulations durant la période des travaux. Des substitutions routières sont mises en place.
  • 31 octobre : fin des travaux
  • Chiffres : 4100 nouvelles traverses en bois, 1,2 M€ financés par l'Etat, la Région et SNCF Réseau
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Bornes rue Battant à Besançon : vers un compromis mairie-commerçants ?

Le compromis semble compliqué. D’un côté, plusieurs commerçants notent une perte sèche de leur chiffre d’affaires depuis l’installation en avril dernier des bornes dans le quartier Battant à Besançon et de l’autre, la maire qui ne semble pas vouloir déroger à ces dernières même si elle affirme rester ouverte à la discussion. On fait le point ce mois de juin 2024…

Passage de la flamme à Besançon : fermeture complète du pont Charles de Gaulle le 25 juin

La Ville de Besançon vient d’annoncer dans un communiqué que pour des raisons de sécurité, les services de l’État ont décidé de modifier le dispositif de circulation de la journée du passage de la flamme olympique le 25 juin 2024. Le pont Charles de Gaulle sera ainsi fermé à tous les usagers (voitures, bus, tramway, cyclistes, piétons) de 18h15 à 19h30.

Recharger son véhicule électrique en moins de 30 minutes, c’est possible dans la station de super-chargeurs Electra à côté de Peugeot Besançon

QUOI DE NEUF ? • Le Groupe Chopard a inauguré le 6 Juin 2024 la station de bornes de super-chargeurs Electra en contre-bas de la concession Peugeot de Besançon. La proximité du boulevard favorise la facilité de recharge.

Premier Forum Climat de SNCF Réseau à Besançon : ”Le ferroviaire n’est peut-être pas une solution unique, mais ça peut très fortement contribuer à réduire notre empreinte carbone”

Le premier Forum Climat de France porté par SNCF Réseau s’est tenu jeudi 13 juin 2024 à Besançon en présence de 150 élu(e)s régionaux et locaux, d’industriels, de représentants d’associations et d’experts en climat. Objectif : mobiliser la filière ferroviaire et partager une vision commune dans un monde où le train est une manière d’agir face au dérèglement climatique, tandis que le réseau ferroviaire est déjà impacté par le dérèglement climatique…

Circulation place Leclerc : c’est quoi cette pagaille ?

Cela fait quelques jours maintenant que la circulation au niveau de la place Leclerc à Besançon est devenue un enfer pour la plupart des conducteurs contraints d’emprunter cet axe aux heures de pointe. Alors quelles peuvent bien être les raisons d’une saturation aussi soudaine ? On a posé la question à Marie Zehaf, conseillère municipale de la Ville de Besançon déléguée à la voirie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.86
légère pluie
le 19/06 à 3h00
Vent
1.1 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
93 %