L'incendiaire des poubelles de la rue de Bourgogne interpellé

Publié le 07/02/2018 - 20:20
Mis à jour le 07/02/2018 - 20:20

Un homme de 60 ans a été interpellé ce mardi 6 février 2017. Après enquête de voisinage, il est soupçonné d'avoir allumé des feux de poubelle à une dizaine de reprises  dans un immeuble de la rue de Bourgogne dans le quartier Planoise de Besançon.

unnamed_1.jpg
© DR
PUBLICITÉ

Les incendies à répétition  depuis le mois de décembre commençaient non seulement à exaspérer les habitants, mais aussi le Grand Besançon pour qui la facture commençait à s’alourdir sérieusement à raison de deux à tris containers dégradés à chaque incendie. 

Après investigation des policiers,  visionnage des images de vidéosurveillance et analyse des empreintes, les soupçons commençaient à pointer vers un individu qui aurait agi seul. Les enquêteurs avaient la preuve de sa présence pour au moins deux des sinistres.

Lors d’une enquête de voisinage, l’homme suspecté a déclaré aux enquêteurs vouloir dénoncer l’incendiaire, mais a finalement été interpellé ce mardi 6 février 2018 au matin. Au cours de sa garde à vue, l’homme a nié les faits. Placé sous contrôle judiciaire, l’homme sera convoqué par la justice au mois d’avril. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Jonathann Daval a admis qu’il avait « procédé à la crémation partielle du corps » d’Alexia

Jonathann Daval a admis qu’il avait « procédé à la crémation partielle du corps » d’Alexia

Lundi 17 juin 2019, Jonathann Daval a livré des aveux complets lors d'une reconstitution qui s'est déroulée pendant sept  heures à Gray en Haute-Saône, reconnaissant avoir lui-même "procédé à la crémation du corps" de sa femme Alexia et lui avoir porté des coups violents, a déclaré le procureur de Besançon Etienne Manteaux.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.98
légère pluie
le 19/06 à 18h00
Vent
3.23 m/s
Pression
1011.15 hPa
Humidité
81 %

Sondage