Livres dans la Boucle : qui remportera le prix du livre de la jeunesse 2016 ?

Publié le 14/09/2016 - 15:27
Mis à jour le 18/04/2019 - 12:03

Cinq livres dans la catégorie jeunesse ont été sélectionnés pour participer au premier prix du livre de la jeunesse 2016 dans le cadre du salon littéraire Livres en Boucle qui se déroulera du 16 au 18 septembre au centre-ville de Besançon. 

Organisé par France Bleu, en collaboration avec le Grand Besançon et le Rectorat de Bourgogne Franche-Comté, le prix du livre jeunesse a pour but de promouvoir la lecture chez le jeune public.

Le jury sera composé de dix élèves de CM1 et CM2 choisi parmi dix classes dans l'agglomération bisontine, soit un par classe.

Les cinq livres sélectionnés sont :

  • Léo Cœur d’indien D’Anne-Gaëlle Balpe Aux éditions L’École des loisirs.
  • Le Garçon qui parlait avec les mains de Sandrine Beau et Gwenaëlle Doumont Aux éditions Alice
  • Énigme au grand stade de Danielle Thierry aux éditions Syros
  • Lola et la machine à laver le temps de Roland Auda aux éditions Sarbacane
  • Théo chasseur de baignoires en Laponie de Pascal Prévot aux éditions Rouergue 

Le premier prix du livre jeunesse sera décerné par France Bleu Besançon le vendredi 16 septembre 2016. 

En parallèle, des élèves du Collège Lumière et du Lycée Pasteur de Besançon réaliseront un reportage sur ces jeunes écoliers. Ils seront encadrés par leurs professeurs, des membres du CLEMI (Centre de Liaison de l’Enseignement et des Médias d’Information), et par France Bleu Besançon.

Le reportage sera multiforme, les élèves devront écrire des articles, prendre des photos et enregistrer des interviews. Ils seront également en charge d’un compte Facebook et Twitter qu’ils devront alimenter.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

livres dans la boucle

Livres dans la Boucle 2020 : " le public averti a été au rendez-vous " (GBM)

Le festival littéraire Livres dans la Boucle a su se réinventer cette année en s’étalant sur trois week-ends pour s’adapter au contexte sanitaire. Et c’est une réussite ! Christine Bresson, directrice de la communication au Grand Besançon Métropole nous en parle ce dimanche 4 octobre 2020…

Découvrez les trois lauréats de la dictée Livres dans la Boucle 2020 !

Après Daniel Picouly et Sorj Chalandon, c’est la romancière Carole Martinez, multi-récompensée pour Cœur cousu paru en 2007 et le Domaine des murmures (prix Goncourt des lycéens 2011), qui a composé cette année une dictée semée d’embûches lors du festival Livres dans la Boucle ce samedi 19 septembre.

" Il n’était pas envisageable de renoncer à Livres dans la Boucle " selon Anne Vignot

La cinquième édition du festival Livres dans la Boucle à Besançon a été inaugurée ce samedi 19 septembre 2020 à la Cité des Arts. À cette occasion, la maire et présidente de Grand Besançon Métropole a déclaré qu »‘il n’était pas envisageable de renoncer à Livres dans la Boucle » alors que cette édition se déroule en pleine crise de la covid-19.

"Livres dans la Boucle" : trois week-ends pour fêter la rentrée littéraire à Besançon

60 auteurs sur chaque week-end • Covid-19 oblige, le cinquième chapitre des « Livres dans la Boucle » de Grand Besançon Métropole  s’écrira sur trois week-ends les 19-20, 26-27 septembre et 3-4 octobre 2020. Une édition « particulière » sous un autre format, mais qui permettra de retrouver 180 auteurs et une soixantaine de rencontres avec des temps forts comme la lecture musicale d’Olivia Ruiz en ouverture et la désormais traditionnelle dictée.

Livres dans le Boucle 2020 : le festival du livre de Besançon aura bien lieu… dans un format repensé

3 week-ends •

Initialement prévue du du 18 au 20 septembre 2020, la 5e édition des « Livres dans la Boucle » se tiendra bien cette année, mais se réinvente en raison de l’épidémie de Coronavirus. Rendez-vous sur trois week-ends du 18 septembre au 3 octobre 2020, mais sans grand chapiteau ! Explications.

Livres dans la Boucle, c’est fini !

Ce dimanche 22 septembre 2019 voyait se clôturer la 4e édition des Livres dans la Boucle à Besançon. Cette année, « au moins 32 500 visiteurs » sont venus participer à ce rassemblement culturel – c’est plus que l’an dernier ! Voici un premier compte-rendu de cette »très chouette édition » avec Christine Bresson du Grand Besançon…

Culture

Une Doubienne retrace son parcours de vie chaotique dans une autobiographie

Flo Lavie réside actuellement dans le Grand Besançon et a récemment sortie un livre intitulé Nous, les écorchées vives dans lequel elle raconte les violences  qu’elle a subie tout au long de sa vie. Elle sera en séances de dédicaces le 3 décembre à la Fnac de Morteau. 

Un Bisontin publie un livre à lire à deux

Paul Peseux est né et a grandi à Besançon. Début 2020, il a eu l’idée d’écrire Camille et Nicolas, le premier livre qui se lit à deux et à voix haute. Il est aujourd’hui commercialisé dans quelques librairies parisiennes et disponible en ligne sur son site internet en attendant de trouver d’autre librairies désireuses de l’acquérir. Nous l’avons rencontré pour qu’il nous parle de son concept innovant. 

Le documentaire d'un réalisateur bisontin primé dans un festival international

Vous vous rappelez peut-être l'avoir vu pour la première fois au cinéma Mégarama-Beaux-Arts le 8 Juillet 2021, eh bien l'aventure continue pour ce film-documentaire signé du réalisateur bisontin Bertrand Vinsu... Danube : en route vers la plus grande cave à vin du monde a été sélectionné en compétition officielle du 7e Festival International du Film Indépendant SMR13, qui s'est déroulé du 17 au 20 novembre 2022 près de Martigues dans les Bouches-du-Rhône. Il y a remporté le prix de la meilleure musique originale !

Vandalisme des statues d’Ousmane Sow à Besançon : la Ville de Besançon appelle à une union face au racisme

Ce mercredi matin, deux jours après la dégradation de la statue de Victor Hugo, la Ville de Besançon a découvert stupéfaite que « L'homme et l'enfant », statue de l’artiste Ousmane Sow située au monument aux morts des Glacis, a également été recouverte de peinture blanche sur les mains et le visage.

Un streamer reproduit la ville de Besançon sur Minecraft avec des enfants

Tristan Mancini, plus connu sous le pseudonyme d'Anaximore sur la plateforme de diffusion Twitch, est un streamer bisontin. Passionné par Minecraft, célèbre jeu-vidéo cubique de survie mais aussi de construction, il a décidé de reproduire la ville de Besançon "in game" avec l'aide d'enfants de la Maison de quartier Grette-Butte. Un projet de (très) grande ampleur.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.31
nuageux
le 01/12 à 15h00
Vent
3.62 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
80 %