Lola Roy, une Bisontine de 17 ans au "parkour" déjà grand

Publié le 02/12/2022 - 07:53
Mis à jour le 07/12/2022 - 08:21

Lola Roy a 17 ans mais ne vous fiez ni à son jeune âge ni à son petit gabarit car du haut de ses 1m60, la jeune fille trace déjà sa route parmi les grands dans le monde du Parkour. Le 11 novembre dernier elle a d’ailleurs réalisé l’incroyable exploit de devenir la deuxième femme au monde à sauter le mythique Manpower. Nous l’avons rencontrée pour qu’elle nous parle de sa discipline habituellement pratiquée par 98% d’hommes. 

Le Parkour est une discipline qui consiste à franchir des obstacles en milieu urbain par des mouvements rapides et agiles sans l’aide de matériel. Lola est une traceuse (les pratiquants de Parkour sont appelés des "traceurs") à 13 ans, lorsque lassée par le judo, elle tombe "sur des vidéos de gens assez connus qui faisaient des choses impressionnantes sur les toits et j’me suis dit que ça me plairait bien". Elle découvre alors l’association des traceurs bisontins et à partir là, la frénésie du Parkour s’empare de la jeune bisontine qui s’entraîne désormais 4 à 5 fois par semaine. Un entraînement intense qui va rapidement porter ses fruits. 

Le Manpower, le saut le plus mythique du Parkour

Après plusieurs sauts impressionnants à son actif et des mois d’entraînement, elle se rend le 11 novembre dernier sur LE spot de parkour le plus mythique situé à Evry en banlieue parisienne, le Manpower. Il s'agit d'un saut légendaire popularisé par le film Banlieue 13 de Luc Besson où on y voit au début du film, l’acteur principal y réaliser le saut final mettant un terme à une course poursuite de près de trois minutes sur les toits de Paris.

Womanpower

Pour réaliser ce saut, Lola s’est entraînée durant plusieurs mois afin de maîtriser ce monstre haut de 16 mètres. Malgré la hauteur et la dangerosité d’un tel saut, la jeune femme n’a pas tremblé lorsqu’elle a franchi les 4,5 mètres qui sépare les deux immeubles, devenant ainsi la deuxième femme au monde à l’avoir réussi.

Lola Roy est la deuxième femme au monde à avoir sauté le mythique Manpower. © Anthony Costantini

Malgré les risques de la discipline, Lola a la chance d’être soutenue par ses parents. "Maintenant qu’ils voient que je suis passionnée et que je fais attention, ils m’encouragent vraiment là-dedans", nous dit-elle, mais ce n’était pas gagné d’avance. "Quand je leur en ai parlé, ils étaient plutôt énervés car ils avaient peur pour moi", mais ils ont se sont rendus à l’évidence qu’ils ne pourraient pas aller à l’encontre de la passion de leur fille. "Je le ferais quand même, même s’ils ne m’y autorisaient pas", nous confie Lola.

Des objectifs déjà bien tracés

Et Lola ne compte pas s’arrêter là. Elle s’est déjà fixée d'autres objectifs comme un saut sur un toit d’un peu plus de 5 mètres de longueur "et d’une bonne hauteur " à Lausanne. En Angleterre, sur des spots là encore mythiques, où l’un des sauts consistera à "arriver sur un balcon avec les pieds et les mains sur le mur" pour ensuite se hisser à l’aide des bras. Ou encore une descente faite de retournés de balcons en balcons à Lisbonne.

Professionnellement, Lola Roy aimerait également se faire une place dans le Parkour, pour lui permettre de vivre de sa passion. La preuve que la Bisontine sait aussi garder les pieds sur terre. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Lola Roy (@lolaroy_)

©

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Les musiciennes appelées à se faire connaître jusqu’au 9 février 2023

Musiciennes à Besançon (MAB) est un temps fort autour de la création féminine à Besançon mais aussi en Bourgogne Franche-Comté. À travers ce projet, Le Bastion, la Rodia et Mazette ! ont pour objectif de participer à l’accès en égalité à la pratique musicale, mettre en valeur la création féminine et dynamiser le territoire autour de ces préoccupations. L’appel à candidature est ouvert jusqu’au 9 février 2023.

Nouveau resto, nouveaux dinos… Le Dino Zoo entre dans une nouvelle ère

Après une saison 2022 record avec 134.200 visiteurs, le parc Dino-Zoo à Étalans et ses célèbres dinosaures vont faire écaille neuve en 2023. Un chantier d’envergure et des investissements conséquents qui vont permettre au célèbre parc du Doubs, d’entrer dans une nouvelle ère et de rivaliser avec les grands sites touristiques nationaux…

J-1 avant l’ouverture du festival Drôlement… avec le fondateur Hamid Asseila

À partir de jeudi 19 janvier 2023, un tout nouveau festival arrive dans le paysage bisontin pour le plus grand bonheur des zygomatiques des habitants. Créé par la société NG Productions, le festival Drôlement Bien, qui affiche avant même de commencer sa première édition, "complet" pour tous ses spectacles, propose d’autres évènements à mourir de rire… Sans oublier une fibre sociale très importante pour Hamid Asseila, fondateur du festival.

58e Concours de jeunes chefs d’orchestre de Besançon : les inscriptions sont ouvertes

Depuis mercredi 18 janvier, les candidat(e)s peuvent s’inscrire en ligne pour participer aux épreuves de présélection du 58e Concours international de jeunes chefs d’orchestre de Besançon. Il est le seul concours de direction au monde ne faisant pas de sélection sur dossier (papier ou vidéo), mais lors d’auditions live, qui se dérouleront cette année à Besançon, Paris, Berlin, Montréal et Tokyo.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -3.86
nuageux
le 27/01 à 6h00
Vent
2.25 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
94 %