L'Ordre des médecins alerte sur un "protocole anti-Covid" qui circule sur internet

Publié le 12/02/2021 - 07:57
Mis à jour le 12/02/2021 - 18:31

L’Ordre des médecins a alerté sur un « protocole », qui circule depuis quelques jours sur internet et qui est censé prévenir le Covid grâce à des substances, comme les huiles essentielles ou l’hydroxychloroquine, sans efficacité prouvée contre la maladie.

 © Darkotojanovic /Pixabay
© Darkotojanovic /Pixabay

"Le Conseil national de l'Ordre (Cnom) a écrit à la Haute autorité de santé (HAS) et à l'Agence du médicament (ANSM) pour leur demander de vérifier la conformité de ce protocole avec les données acquises de la science", a indiqué un porte-parole du Conseil.

Cette "proposition thérapeutique pour soigner la Covid-19 en phase précoce" émane de la "Coordination Santé Libre", qui affirme représenter 30.000 médecins. Largement relayés sur les réseaux sociaux, des tableaux détaillent un "protocole" mentionnant notamment sophrologie, zinc, vitamine C, homéopathie, vitamine D, ivermectine, hydroxycholoroquine...

Le collectif de médecins No Fake Med --qui lutte contre la désinformation dans le domaine de la santé-- a estimé que "la présentation d'un protocole thérapeutique en l'absence de preuves d'efficacité et de rapport bénéfices-risque positif démontré chez les patients constitue une mise en danger de la vie d'autrui".

De plus, y sont proposées "des associations de médicaments contre-indiquées et donc dangereuses", ajoute le collectif dans un communiqué jeudi. "Certains traitements peuvent s'avérer toxiques, et leur inefficacité sur l'infection à Sars-CoV-2 peut entraîner un retard de prise en charge et sont susceptibles d'aggraver le pronostic de cette pathologie potentiellement mortelle".

A l'exception d'un corticoïde, aucune substance listée n'a jusqu'à présent fait la preuve de son efficacité ni préventive ni curative contre le Covid, alors que les chercheurs du monde entier cherchent un traitement efficace depuis plus d'un an. Actuellement, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé les corticoïdes "chez les patients atteints d'une forme sévère ou critique".

Prudents, les auteurs du protocole affirment qu'il ne s'agit "pas de prescriptions, ni de recommandations, mais d'un retour d'expériences de terrain des médecins de la Coordination Santé Libre" et que "cela ne peut être pris ou conseillé en auto-médication".

Ce "protocole" a été relayé notamment par la députée ex-LREM Martine Wonner via Twitter mais aussi lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale mercredi, suscitant l'exaspération du ministre de la Santé Olivier Véran. Mme Wonner avait affirmé l'an dernier que les masques ne servaient à rien contre le Covid.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Mauvais goût de l’eau au centre ville de Besançon : des analyses “temporairement renforcées”

Suite à un incident technique survenu lundi soir sur la station de production d’eau de Chenecey Buillon, les équipes d’astreinte du service de l’eau ont dû modifier les conditions de production et distribution de l’eau alimentant le centre-ville de Besançon

Prévention solaire des dermatologues francs-comtois : “Où que tu sois, du soleil méfie-toi !”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

Opération “portes closes” : de nombreuses pharmacies fermées et une manifestation le 30 mai à Besançon

Un préavis de grève a été déposé par la Fédération syndicale des pharmacies de France (FSPF) et l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) jeudi 30 mai 2024, invitant les officines à participer une opération "portes closes". À Besançon, une manifestation est prévue place de la Révolution.

Une nouvelle communauté professionnelle territoriale de santé pour le Nord-Franche-Comté

Les professionnels du territoire, la direction territoriale de l’agence régionale de santé (ARS), la caisse primaire d’Assurance maladie du Doubs et la Mutualité sociale agricole de Franche-Comté ont signé officiellement ce mardi 28 mai 2024 le projet de la communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS) Avenir Santé. Le Nord-Franche-Comté est "désormais intégralement couvert par ces nouveaux modèles d’organisation des soins" précise l’ARS dans son communiqué.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.33
forte pluie
le 15/06 à 3h00
Vent
5.03 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
96 %