L'Origine du monde ou cet obscur objet de désirs...

Publié le 09/06/2014 - 10:03
Mis à jour le 10/06/2014 - 09:28

Après avoir réalisé une très belle année 2013 que ce soit du côté des expositions ou de la fréquentation avec 80.000 visiteurs, le musée Gustave Courbet à Ornans, dans le Doubs reçoit le fascinant tableau qui a défrayé la chronique L’origine du Monde à la fin du mois de mai. Il est exposé depuis le 7 juin dans le cadre d’une nouvelle exposition intitulée « Cet obscur objet de désirs ».

Musée ouvert le lundi de la Pentecôte !

Très peu connue du vivant de Gustave Courbet et ignorée du grand public jusqu’en 1995, L’Origine du monde (musée d’Orsayest une œuvre inclassable et ambiguë, aussi fascinante que troublante. Le musée Courbet, en partenariat avec le musée d’Orsay, lui consacre une exposition dès le 7 juin prochain, première exposition dédiée à ce tableau rarement présenté hors de son musée.

Une exposition qui invite à s’interroger sur le regard porté par les artistes sur le sexe féminin

Au-delà de l’histoire passionnante et originale de cette œuvre majeure, l’exposition est une évocation de la représentation artistique du sexe féminin, de la Renaissance à aujourd’hui, lorsque celui-ci devient sujet à part entière. La présentation joue sur une mise en scène du regard, qu’il soit de nature érotique, scientifique, poétique ou symbolique. Une section de l’exposition réunit des hommages rendus par les artistes au tableau de Courbet. La mise en parallèle d’œuvres d’époques et de techniques différentes témoigne de la quête artistique permanente et riche que ce thème a suscitée. "Courbet a révolutionné le nu féminin" indique Julie Delmas, adjointe au conservateur du musée Courbet. 

Une exposition qui réunit les plus grands artistes : Rodin, Redon, Ingres, Degas, Masson, Rembrandt…

Au total, 70 œuvres (peintures, sculptures, dessins, photographies, gravures…), dont 10 prêtées par le musée d’Orsay, sont réunies autour de L’Origine du Monde. Certaines  proviennent de collections particulières et n’ont jamais été exposées au public auparavant. L’Origine du Monde est notamment entourée d’Iris messagère des Dieux d’Auguste Rodin (collection privée), considérée comme l'équivalent, dans le domaine de la sculpture, du motif peint par Courbet ou encore de La coquille d’Odilon Redon (musée d’Orsay). Des œuvres d’Albrecht D?rer, Edgar Degas, Auguste Rodin, Georges Lacombe, Jean-Auguste-Dominique Ingres, Louise Bourgeois, André Raffray, André Masson... sont également présentées. "Cette exposition montrera que cette oeuvre a passionné les artistes quelles que soient les époques" explique Julie Delmas.

Infos pratiques

  • Exposition
  • Cet obscur objet de désirs. Autour de L’Origine du Monde
  • du 7 juin au 1er septembre 2014
  • Musée Courbet, Place Robert Fernier à Ornans
  • Ouverture tous les jours, sauf le mardi, de 10h à 18h
  • Tél. 03 81 86 22 88 - Site internet : www.musee-courbet.fr
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Fête de la musique 2024 : le programme des festivités à Besançon

Cette année encore, le 21 juin 2024 les rues et places de Besançon accueilleront musiciens et visiteurs à l’occasion de la fête de la musique. Concerts sur scène, ou dans les rues, les conséquences sur la circulation au centre-ville, voici tout ce qu’il faut savoir sur cette Fête de la musique 2024 à Besançon !

80 ans du Débarquement en Normandie : un Bisontin est sur place…

Quelques jours après la remise de documents historiques au musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon, Nicolas Guillaume-Lamarre a reçu une invitation du ministère de la Défense et des Armées pour assister à la grande cérémonie internationale commémorative du 80e anniversaire du Débarquement en Normandie. Il partage, avec nous, ses photos de l'évènement qui s’est tenu jeudi 6 juin 2024.

Ce qui change à Détonation 2024...

VIDÉO • L’équipe de La Rodia s’est réunie mardi 4 juin 2024 pour dévoiler la programmation, mais aussi les grands changements de la 11e édition de son festival Détonation qui se déroulera pendant trois jours en septembre prochain. Voici tout ce que vous devez savoir sur le nouveau chapitre de cet évènement incontournable de la rentrée bisontine.

Habemus Bastard, la BD pas très catholique d’un curé en cavale dans le Jura

L’auteur bisontin Jacky Schwartzmann a récemment collaboré avec l’auteur, scénariste et illustrateur Sylvain Vallée pour sortir une nouvelle bande dessinée intitulée Habemus Bastard. En librairie depuis le 3 mai 2024, celle-ci raconte l’histoire d’un homme de main qui n’a rien trouvé de mieux qu’une soutane pour passer incognito et se cacher des hommes qui veulent lui faire la peau. Dans ce premier tome, la plume de Schwartzmann et la palette de Vallée s’associent pour délivrer la bonne parole et partager l’écriture de ce polar aussi original que drôle. 

Où sortir cet été dans le Grand Besançon ?

Ce lundi matin, il était encore difficile à croire que l’été approche avec son lot d’animations de plein air… Et pourtant ! Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole, Pierre Contoz, président du musée des Maisons comtoises, Benoît Vuillemin, vice-président de GBM en charge de l’attractivité et du tourisme, Patrice Hennequin, président de l’Office de tourisme et des congrès de GBM et François Bousso, conseiller communautaire GBM délégué à l’éco-tourisme, se sont réunis pour lancer officiellement la saison touristique estivale du territoire.

Tag de “L’Origine du monde” de Gustave Courbet : l’organisatrice de l’action mise en examen…

La performeuse franco-luxembourgeoise Deborah de Robertis, qui avait revendiqué être à l’origine d’une action début mai au Centre Pompidou-Metz où cinq œuvres, dont le tableau "L’origine du monde" de Courbet, ont été taguées et une autre dérobée, a été mise en examen, a-t-on appris lundi 3 juin 2024 auprès du parquet de Metz.

“L’aventure vers les trésors”, le travail d’écoliers en exposition à la bibliothèque

C’est dans le cadre des parcours culturels que propose la Ville de Besançon que les élèves de CE2 et CM1 de plusieurs écoles bisontines, accompagnés de leurs parents, se rendront à la bibliothèque d’étude et de conservation, le samedi 8 juin 2024. Là-bas, ils récupèreront le fruit de leur travail avec une artiste plasticienne.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.63
couvert
le 12/06 à 15h00
Vent
3.9 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
55 %