Manifestation à Besançon : un adolescent interpellé

Publié le 23/11/2014 - 10:32
Mis à jour le 23/11/2014 - 10:32

Un adolescent de 15 ans qui avait lancé une pierre en direction des policiers, samedi 22 novembre 2014 devant le commissariat de Besançon, lors d'une manifestation "contre les violences policières", a été interpellé.

dsc_9013.jpg
Commissariat de Besançon ©damien
PUBLICITÉ

Environ quatre-vingts manifestants se sont réunis, hier après-midi place du 8 septembre à Besançon, pour manifester « contre les violences policières » et en mémoire à Rémi Fraisse, tué à Sivens. Ils ont défilé en passant devant la préfecture, devant le siège du PS du Doubs, puis jusqu’au commissariat de Besançon, avec en tête de cortège une banderole « Qui nous protège de la police ? ».

Des policiers étaient postés devant le commissariat pour éviter toute intrusion. Un liquide rouge a été lancé sur les murs de l’édifice par les manifestants et un épouvantail a été brûlé devant le bâtiment.

Un adolescent de 15 ans a jeté une pierre en direction des forces de l’ordre, sans toucher personne. Il a immédiatement été interpellé par les policiers de la Bac (Brigade anticriminalité). Ce jeune bisontin a été entendu au commissariat avant d’être remis en liberté. Il sera convoqué ultérieurement devant le juge des enfants.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le suspect n°1 dans la disparition de Narumi Kurozaki interrogé ce mercredi au Chili

Nicolas Zepeda-Contreras, l'ex-petit ami de Narumi Kurozaki, portée disparue depuis décembre 2016, est interrogé ce mercredi 17 avril 2019 à Santiago du Chili. Une délégation bisontine a été envoyée dès lundi au Chili dans le but de préparer cet interrogatoire particulièrement attendu pour l'enquête.

Notre Dame de Paris, défigurée mais encore debout, sera « rebâtie » promet Macron

Ravagée ce lundi 16 avril 2019 par un incendie, apparemment accidentel, Notre-Dame de Paris a été défigurée mais ne s'est pas totalement effondrée grâce à l'intervention des pompiers qui sont parvenus à maîtriser les flammes et sauver la structure de l'édifice, qu'Emmanuel Macron a promis de "rebâtir". Une souscription nationale va d'ailleurs être lancée, a confirmé Emmanuel Macron, pour aider à une reconstruction qui s'annonce longue et difficile.

Affaire Narumi : le suspect entendu au Chili cette semaine par les enquêteurs bisontins

Une délégation de magistrats et de policiers français est attendue au Chili lundi 15 avril 2019 afin de participer en milieu de semaine à l'audition du suspect dans la disparition de Narumi Kurosaki, une étudiante japonaise à Besançon en décembre 2016, a-t-on appris dimanche  de source proche du dossier.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 19.2
nuageux
le 19/04 à 12h00
Vent
2.06 m/s
Pression
1024.948 hPa
Humidité
54 %

Sondage