Mère et deux enfants disparus en Saône-et-Loire: trois corps repêchés dans un canal

Publié le 22/03/2016 - 18:03
Mis à jour le 22/03/2016 - 18:03

Trois corps, qui pourraient être ceux d'une mère et ses deux enfants, disparus depuis fin janvier, ont été repêchés mardi 22 mars 2016 dans un canal à hauteur de Ciry-le-Noble en Saône-et-Loire, a-t-on appris de source proche du dossier.

Les corps, qui doivent être autopsiés, n'ont pas été identifiés dans l'immédiat mais correspondent à ceux d'une femme et de deux enfants, selon la même source.

Lors de cette opération de recherche, une voiture ressemblant à celle de la mère de famille, a également été retrouvée dans le canal, a ajouté la source proche, confirmant partiellement une information du Journal de Saône-et-Loire. 

Rappel des faits

Résidant à Saint-Romain-sous-Gourdon (Saône-et-Loire), Sophie Zizzutto, 39 ans, avait été vue pour la dernière fois quand elle était allée chercher à l'école ses deux enfants, une fillette de 7 ans et un garçon de 3 ans, le 28 janvier en fin d'après-midi.

Leur disparition avait été signalée le 31 janvier par son ex-mari, inquiet de ne pas parvenir à la joindre. Décrite comme "fragile psychologiquement", la mère de famille était partie sans son téléphone portable et aucun mouvement bancaire n'avait été observé depuis sa disparition.

Son ex-mari, Vincent Zizzutto, avec qui elle entretenait de bonnes relations, considérait pour sa part qu'elle était "une bonne mère", qui "aime ses enfants", dont ils avaient la garde partagée. La gendarmerie avait diffusé un appel à témoins début février, qui avait été relayé sur les réseaux sociaux par un collectif de soutien, qui s'était constitué autour de M. Zizzutto.

Considérées comme "inquiétantes", les disparitions de Mme Zizzutto et ses enfants avaient donné lieu à l'ouverture d'une information judiciaire.

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Exactions à la Petite Hollande : le préfet du Doubs condamne et apporte des précisions

Dans la soirée du vendredi 20 novembre 2020, plusieurs individus  ont délibérément détruit du mobilier urbain à l’aide d’un véhicule de six tonnes de type "dumper" volé sur le chantier de rénovation du centre commercial des Hexagones.  "Tous les moyens nécessaires seront mis en œuvre afin que les auteurs soient rapidement interpelés et présentés devant la justice" assure-t-il.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.39
ciel dégagé
le 28/11 à 6h00
Vent
1.54 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
73 %

Sondage