Mirobot, innovation dans les étables

Publié le 31/10/2014 - 09:18
Mis à jour le 01/11/2014 - 09:53

Dans la mythologie grecque, Augias, roi d'Élide, possédait d'énormes troupeaux de bétail. Ses écuries, qui n'avaient plus été nettoyées depuis trente ans, étaient tellement sales qu'on ne pouvait plus y rentrer. Hercule fut mit au défi de les nettoyer, avant la fin du jour. Le héros antique y parvint en détournant les eaux des fleuves Alphée et Pénée (c’était le cinquième de ses douze travaux). Autres temps, autres méthodes...

recemment_mis_a_jour15.jpg
Mirobot ©expression active CCI du Doubs

l’info CCI

PUBLICITÉ

Aujourd’hui, dans certaines étables, on rencontre un robot silencieux, sur rail magnétique, qui parcoure les allées de stabulation en raclant les déjections des bovins. Au contact d’un animal il s’arrête, la vache s’écarte, et le robot poursuit sa tâche. C’est la société Sermap, premier employeur de Pierrefontaine-les-Varans, qui mis au point Mirobot, dernier né de sa marque Miro.

L’entreprise, fondée en 1968, est le leader français en matière de transfert et traitement des déjections animales. La notoriété de la marque est telle dans le monde agricole que Miro est devenu le nom générique des évacuateurs qui équipent la plupart des fermes françaises. Le Mirobot est fabriqué dans les immenses ateliers (12 000 m2) de l’entreprise pétrifontaine. Sermap compte beaucoup sur cette innovation pour affirmer sa présence sur les marchés étrangers.

Expression active

CCI du Doubs 

http://www.miro.fr

 

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

RGIS recrute pour ses inventaires

RGIS recrute pour ses inventaires

Offre d'emploi • RGIS, société spécialisée dans la réalisation d’inventaires pour les acteurs majeurs de la grande distribution et la distribution spécialisée (hypermarchés, supermarchés, grandes enseignes de sport, prêt-à-porter, parfumerie…), recherche des inventoristes à Besançon.

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Banque de France • Les derniers chiffres de la Banque de France concernant la conjoncture économique en Bourgogne Franche-Comté pour le mois d'août 2019. "La production industrielle a globalement progressé, mais les carnets de commandes restent faibles. Un recul de la production est attendu", est-il indiqué. Dans les services marchands, l’activité a été dynamique et les prévisions demeurent favorables.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.33
ciel dégagé
le 21/09 à 6h00
Vent
1.94 m/s
Pression
1018.78 hPa
Humidité
76 %

Sondage