Municipale 2020 : Jacques Ricciardetti est le candidat du Rassemblement national à Besançon

Publié le 22/11/2019 - 16:50
Mis à jour le 22/11/2019 - 17:37

MISE A JOUR A 17h35 • Le Rassemblement national a dévoilé son candidat à l'élection municipale de Besançon en 2020 : il s'agit de Jacques Ricciardetti, ancien maire de Tressandans (Doubs). Le programme se positionnera sur trois axes : "proximité", "sobriété" et "bon sens" avec le slogan : "Changeons Besançon".

PUBLICITÉ

Jacques Ricciardetti est un Bisontin âgé de 54 ans. Il est marié et père de quatre enfants. Il a déjà été le maire durant trois mandats de la commune de Tressandans, dans le canton de Rougemont. Je vis, je travaille à Besançon, mon épouse également et mes enfants sont scolarisés à Besançon. "J'ai pensé que l'expérience que j'avais pu acquérir dans la gestion de ma petite commune pourrait être intéressante dans une grande commune comme Besançon", nous précise-t-il,.

Pas de "grands projets écrits"

La liste du Rassemblement national (en cours de création) n'a pas l'intention de proposer de "projets écrits, tout un tas de promesses du genre téléférique, salle de spectacle, vélodrome et compagnie, ce qui ne veut pas dire qu'il n'y aura pas de réalisation, mais avant toute réalisation, chez nous, il n'y aura pas de démagogie électorale". Le candidat souhaite "un projet construit avec les Bisontins qui sera fait de référendums au plus près des quartiers, au plus près de la ville", indique le candidat RN. Et de préciser : "le principe de demander l'avis aux gens, on le fera et on le respectera."

Du côté de l'équipe municipale, Jacques Ricciardetti ne souhaite pas "15 adjoints" autour du maire, "mais une équipe resserrée et de bon sens."

"Des solutions" pour la sécurité

Jacques Ricciardetti dit avoir "des solutions" en matière de sécurité telles que l'armement des policiers municipaux, une patrouille de nuit renforcée dans les quartiers, "pourquoi pas" une police des transports, un renforcement de la police municipale et des agents de sécurité et de voirie "qui ne mettent pas seulement des prunes, mais qui vont à la rencontre des commerçants et qui font remonter des idées".

Des parkings gratuits pour aider le commerce du centre-ville

Pour le commerce et notamment celui du centre-ville de Besançon, le candidat évoque "des parkings gratuits sur certaines plages horaires, faciliter l'accès au centre-ville" et souhaite "être à l'écoute des gens".

Le "localisme" dans les cantines scolaires

Jacques Ricciardetti souhaite que les écoliers mangent des aliments cultivés à Besançon et autour de Besançon et prône le "localisme" dont il se fait "la gageure de l'exécuter" : "la proximité, c'est le localisme", indique-t-il.

Du côté des places dans les cantines, le candidat n'a pas fait de proposition et a déclaré ne pas être au courant de la polémique qui a enflé dans les médias bisontins au sujet de 400 enfants qui, aujourd'hui, n'ont pas de place à la cantine.

Le rayonnement de Besançon

Pour le candidat RN, la fusion de la Bourgogne et de la Franche-Comté "n'est pas non plus un crime, mais une annexion du duché de Bourgogne, et ça j'ai du mal à l'accepter." S'il est élu maire, il souhaite que Besançon "redevienne la grande cité qu'elle a été" et redevienne "Besançon ville capitale, ça c'est très important". "Nous voulons la rendre plus belle, plus sûre et rayonnante". Pour lui, cela passera notamment par "un renouement des liens avec la Suisse". 

En conclusion, Jacques Ricciardetti souhaite que "Besançon ne s'endorme pas".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale Besançon : les propositions de Karim Bouhassoun pour le développement économique

Karim Bouhassoun, du mouvement "Bisontines – Bisontins" a profité mardi 3 décembre 2019 de sa visite au sein de la manufacture horlogère Vuillemin de Franois afin de présenter son programme économique et industriel pour "l’attractivité économique et le développement des filières" du territoire du Grand Besançon Métropole.

Grève du 5 décembre : l’Equipe d’Anne Vignot appelle à la mobilisation contre la réforme des retraites

L'Equipe autour d'Anne-Vignot (composée de Europe Écologie les Verts, le Parti Socialiste, le Parti Communiste, Génération.s et À gauche citoyens !) pour l'élection municipale de Besançon 2020 soutient la journée de grève du jeudi 5 décembre 2019 et appelle à la mobilisation contre la réforme des retraites.

Alexandra Cordier quitte ses fonctions d’attachée de presse du maire de Besançon

La candidate déchue de l'investiture En marche pour l'élection municipale de Besançon en 2020 Alexandra Cordier quitte ses fonctions d'attachée de presse du maire de Besançon ce vendredi 29 novembre. Une information qui enchaine avec celle de sa démission de référente départementale LREM dans le Doubs mi-novembre.

Anne Vignot et son Equipe disent « Non à l’extension des horaires de travail le dimanche et le soir »

Anne Vignot, candidate à l'élection municipale et les membres du rassemblement des écologistes et de la gauche pour l'élection municipale de 2020 contestent l’extension de l'ouverture des magasins le dimanche et le soir jusqu’à minuit, selon un communiqué du jeudi 28 novembre 2019.

Paradis fiscaux : l’UE prévient le Panama du risque de retour sur sa liste noire

Le commissaire européen sortant Pierre Moscovici a affirmé avoir prévenu les autorités panaméennes du risque d'un retour du Panama sur la liste noire des paradis fiscaux de l'UE, si certains critères n'étaient pas respectés, ce mercredi 27 novembre 2019 à l'Assemblée nationale à Paris.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.57
couvert
le 06/12 à 18h00
Vent
3.71 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
65 %

Sondage