Naissance d'un bébé Langur de François à la Citadelle de Besançon

Publié le 03/05/2020 - 11:31
Mis à jour le 03/05/2020 - 11:36

C'est l'info "sans Corona" de la semaine à Besançon ! Au tout début du confinement, un bébé Langur de François est né le 18 mars 2020 à la  Citadelle de Besançon. "Ce jeune mâle est le premier de son espèce à voir le jour" au jardin zoologique de Muséum bisontin.

Le secteur des primates du Muséum de Besançon abrite plus de 23 espèces. Il se compose d’une singerie qui héberge des tamarins, des langurs, des siamangs et des lémuriens en voie de disparition, et des enclos végétalisés où évoluent des espèces de taille moyenne présentées en fonction de leur répartition géographique : colobes guéreza (Afrique), gibbons (Asie), saïmiris et sakis à face blanche (Amérique du Sud).

"Il s’agit d’une naissance exceptionnelle pour ces primates dont il ne subsisterait que 2000 individus dans la nature, et 133 en institutions zoologiques dans le monde" indique ce 27 avril 2020 la Citadelle de Besançon.  Un espoir pour cette espèce, menacée par la destruction de son habitat naturel pour l’agriculture, l’exploitation minière ainsi que la chasse alimentant la pharmacopée chinoise traditionnelle.

Il s’agit de la quatrième naissance de Langur de François – du nom d’un consul de France en poste dans le sud de la Chine au 19e siècle – en Europe, et la cinquième dans le monde.

29 parc zoologiques - dont 8 en Europe - accueillent le Langur de François

Le Muséum de Besançon est le seul en France à présenter ces Langurs. "Le Muséum de Besançon s’est spécialisé au cours de ces dernières années dans la reproduction d’espèces
rares et menacées
" précise la Citadelle de Besançon qui rappelle que 70 % des espèces présentées au Jardin zoologique sont élevées dans le cadre de programmes d’élevage européens ou internationaux (EEP), créés pour la sauvegarde des espèces animales en danger.

Info +

Le Muséum de Besançon présente une famille composée d’un couple reproducteur de Langur de François : Ping, femelle âgée de 5 ans, et Johan, âgé de 15 ans, tous deux nés au Royaume-Uni et arrivés à la Citadelle respectivement en 2018 et 2012.

La gestation de cette espèce dure de 160 à 190 jours. À la naissance, le bébé arbore un pelage roux, qui disparaîtra après quelques semaines pour devenir aussi noir que celui de ses parents. Il deviendra reconnaissable à sa bande de poils blancs ressemblants à de longs favoris.

À l’état sauvage, cette espèce vit dans les collines karstiques de la région du sud-ouest de la Chine jusqu’au nord-est du Vietnam. Ils vivent en bande d’une douzaine d’individus en moyenne, dirigée par les femelles, qui élèvent les jeunes ensemble. Ils vivent dans des grottes creusées par les pluies dans les falaises de calcaire, et se nourrissent essentiellement de feuilles, bourgeons, écorces et racines.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Orages : 23 départements toujours en vigilance orange

23 départements restent en vigilance orange dimanche 20 juin  après l'évacuation d'un premier épisode fortement nuageux vers la Belgique alors qu'une nouvelle dégradation est attendue à partir de la matinée de dimanche, du Massif central vers le Nord-Est, selon Météo France. En Bourgogne-Franche-Comté, la vigilance orange court du début d'après-midi jusqu'à 18h.

Grandes Heures Nature : « Nous sommes devenus une référence dans le sport outdoor et ce n’est que le début… »

Après une annulation suite à la crise sanitaire, le festival Grandes Heures Nature fait son grand retour à partir de ce 12 juin 2021 ! Zoom sur ce qui fait la réussite de cet événement Outdoor avec François Bousso, conseiller communautaire délégué à l'écotourisme, aux congrès et au festival.

Vous avez été piqué par une tique ? Envoyez-la par la poste au programme « Citique » afin de l’examiner…

La Ville de Besançon lance une nouvelle campagne de sensibilisation et de prévention des piqures de tiques ce mois de juin 2021. Même si elles ne véhiculent pas toutes la maladie de Lyme, 43 % d'entre elles présentent un agent pathogène en Bourgogne Franche-Comté... C'est pourquoi  il est nécessaire de les envoyer au programme de recherche "CITIQUE" afin de pousser l'analyse...

Implantation d’éoliennes suisses au pied du Mont D’Or : opposition ferme des élus du Doubs…

C'est une étape de plus qui a mis hors d'eux plusieurs élus du Doubs ce 8 juin 2021. Dans le cadre de l'implantation d'éoliennes de 210 mètres de haut dans le canton de Vaud à deux pas de Jougne, plusieurs juges suisses se sont déplacés ce mardi le long du côté helvétique afin de vérifier la faisabilité du projet. Ils ne se sont pas rendus du côté français et n'ont donc pas rencontré les élus du Doubs...

Appel à projets pour l’environnement de SNCF : inscriptions jusqu’au 25 juin

Dans le cadre de la construction de la LGV Rhin-Rhône, SNCF Réseau s’est engagé à financer des projets en faveur de la biodiversité et de l’écologie du paysage à hauteur de 4,57 M€. A ce jour, plus de 110 projets ont pu être réalisés, et un budget de 650 000 euros reste à mobiliser. Afin de tenir ses engagements, SNCF Réseau lance donc un appel à projets complémentaire pour une période de 5 ans. Les dossiers de candidature devront être déposés avant le 25 juin 2021 à 12h.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 24.96
nuageux
le 20/06 à 12h00
Vent
3.56 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
84 %

Sondage