No Smoking Trio : « un groupe inclassable »

Publié le 21/07/2016 - 10:07
Mis à jour le 15/04/2019 - 15:17

C'est en 2012 que le groupe jurassien No Smoking Trio se forme tel qu'on le connait aujourd'hui : Maxime, bassiste rockeur au son massif, Pierre, batteur "groovy" et novateur et Marc Etienne chanteur-claviériste. En mai 2014, les trois musiciens mais aussi amis sortent leur premier album autoproduit qui leur permettra de jouer régulièrement en concerts. En novembre 2015, leur nouvel album "Be brave" voit le jour, "un album où l'on passe du groove au rock indus, de l'electro au funk et de l'ombre à la lumière". Ils joueront au Festival de la Paille vendredi 29 juillet 2016 sur la scène du Mont d'Or...

Interview

PUBLICITÉ

maCommune.info : Qui est à l’origine de la formation du groupe ?

Maxime (basse) : Le groupe a été formé en 2011, suite à un projet en lien avec les Caves De Dole. Marc Etienne (Piano/Voix) et Pierre (Batterie/Machine), alors élèves aux Caves, ont commencé à créer les premiers morceaux ensemble, sous le nom d’Electro Brothers.
Puis je les ai rejoint en 2012, et le groupe fut rebaptisé « No Smoking Trio ».

mC : Quelles sont les principales influences du groupe ?

Marc Etienne (Claviers/Voix) : Nos influences sont diverses pouvant aller du Jazz, jusqu’à l’Electro, le Rock ou le Hip Hop. Nous essayons de créer une musique venant de ces divers horizons, tout en gardant une touche dans le son qui nous est propre.

mC : Qui compose les morceaux ? Quel est le processus de création ?

Pierre (Batterie / Machine) : La majeure partie des morceaux sont créés ensemble, partant généralement d’une idée de piano ou d’harmonie de Marco. A partir de cela, le morceau se construit et évolue ensemble.

mC : Quelles sont vos ambitions à long terme ? Nouvel album en projet ?

Maxime : Avant tout, pouvoir jouer au maximum notre nouvel album sorti en fin d’année dernière et partager avec les gens en live l’énergie des morceaux que nous avons eut à cœur d’écrire.

 mC : D’autres dates à venir ?

Marc Etienne : Nous jouerons le lendemain du Festival de la Paille pour un autre festival à Foncine Le Haut. D’autres dates sont en prévisions mais rien d’arrêté pour l’instant.

mC: Et enfin que pouvons-nous vous souhaiter pour la suite ?

Pierre : Jouer moult !

  • No smoking Trio se produira sur la scène du Festival de la Paille le vendredi 29 juillet 2016. 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La ville de Besançon dévoile un catalogue d’ouvrages vieux de plus de 500 ans

La Ville de Besançon a réalisé, après un travail de plusieurs années, un catalogue inédit de sa collection d’incunables (Ouvrage imprimé antérieur à 1500, tiré à peu d'exemplaires). Paru chez Droz dans la collection Histoire et civilisation du livre dirigée par l’EPHE et le CESR de Tours, intitule “Catalogue régionaux des incunables des bibliothèques publiques de France”, volumes concernant la Franche-Comté, il est l’œuvre de la conservatrice de la bibliothèque municipale de la Ville de Besançon, Marie-Claire Waille.

La cathédrale Notre-Dame de Paris en proie aux flammes

Un important incendie impacte la cathédrale Notre-Dame de Paris ce lundi en fin de journée. Il serait "potentiellement lié" aux travaux de rénovation au niveau de la flèche de l'édifice selon les pompiers. Les dégâts seraient déjà considérables.

Courbet a rendez-vous avec Yan-Pei Ming pour son bicentenaire

Le Doubs célèbre depuis le mois de février 2019 le bicentenaire de la naissance de Courbet, le peintre de "L'Origine du monde", par une série d'expositions et de manifestations qui culmineront lors d'un face-à-face avec les oeuvres de Yan Pei-Ming. Le peintre contemporain s'est installé ce mois d'avril 2019 dans l'atelier de Gustave Courbet.

Le Hip -Hop donnerait un goût plus intense et plus fruité au fromage…

La musique influencerait le goût du fromage • L'emmental est sensible à la musique selon une étude expérience menée durant plusieurs mois par la Haute école des Arts de Berne, dans une cave d'affinage de Berthoud, dans l'ouest de la Suisse. Après six mois et demi d'affinage au son du rock de Led Zeppelin, de la musique de Mozart ou du rap de "Tribe called quest", les meules du fromager-affineur Beate Wampfler situé dans la vallée de l'emmental, présentaient des goûts différents, en lien avec les mélodies qu'ils ont "écoutées".

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 13.75
ciel dégagé
le 20/04 à 21h00
Vent
2.49 m/s
Pression
1022.316 hPa
Humidité
78 %

Sondage