Nodoka Okisawa remporte le 56e Concours international de jeunes chefs d'orchestre de Besançon

Publié le 21/09/2019 - 23:10
Mis à jour le 21/09/2019 - 23:10

Nodoka Okisawa © Festival de musique Besançon ©
Nodoka Okisawa © Festival de musique Besançon ©

Fondé en 1951 et organisé tous les deux ans, le concours de direction de Besançon est « le plus complet et varié au monde avec, en quatre jours, des épreuves symphoniques, d’opéra, de concerto, d’oratorio et une création contemporaine mondiale« , souligne le directeur du festival, le président du festival Jean-Michel Mathé.

Gerd Albrecht, Seiji Ozawa, Michel Plasson, Zdenek Macal ou encore Lionel Bringuier en sont quelques-uns des lauréats les plus marquants.

Après 40 minutes d'épreuve pour chaque candidat, le 56e Concours international de jeunes chefs d'orchestre de Besançon s'est achevé ce samedi 21 septembre 2019.

Après délibération du jury, Nodoka Okisaxa (32 ans, japon) a remporté le Grand Prix de Direction 2019 ainsi que le Coup de cœur du public et le Coup de cœur de l'orchestre.

C'est la première femme à remporter le Grand Prix de Direction depuis l'ex-aequo de Silvia Massarelli en 1993.

Victor Jacob  reçoit une Mention Spéciale du jury

Outre le Grand prix de direction 2019, décerné par le jury présidé par le chef d'orchestre français Yan Pascal Tortelier, Nodoka Okisawa, a également
remporté le prix du coup de coeur du public et du coup de coeur de l'orchestre. Cheffe d'orchestre délicate et précise, elle a devancé en finale le
Français Victor Jacob, 28 ans, et le Chinois Li Haoran, 33 ans.

Victor Jacob, déjà demi-finaliste en 2017, s'est vu remettre une "mention spéciale du jury" décernée pour la première fois par le festival, pour "saluer
son magnifique travail".

Les trois finalistes ont interprété : Constellations, création mondiale d'Éric Tanguy, suivie par le poème symphonique "Tod und Verklärung" op.24 de Richard Strauss.

Le « Grand Prix de Direction » se compose de :

  • 12 000 €
  • Cadeaux des partenaires du Festival (montre LIP, tablette Newzik...)
  • Trois mois de conseils et coaching
  • Possibles partenariats avec les orchestres partenaires, comme : London Philharmonic, Orchestres nationaux de Lyon, Lille, Ile de France, Sinfonia Varsovia, Liverpool Philharmonic, St Petersburg Symphony Orchestra, Philharmonique royal de Liège..

Qui est Nodoka Okisawa ?

Nodoka Okisawa a remporté le 1er prix et le prix spécial du 18e Concours international de musique de direction de Tokyo et le 3e prix du 7e Concours international de direction « Jeunesses Musicales » de Bucarest.

Elle a étudié à l'Université des Arts de Tokyo et à la Hochschule für Musik Hanns Eisler de Berlin avec les professeurs suivants: Christian Ehwald, Hans-Dieter Baum, Manuel Nawri, Ken Takaseki et Tadaaki Otaka. Elle a été choisie comme étudiante à la Fondation Félix Mendelssohn Bartholdy et a étudié avec le professeur Kurt Masur.

Nodoka Okisawa a également participé à des masterclasses avec Neeme Järvi, Paavo Järvi, le professeur Peter Gülke et Riccardo Muti. Parmi les orchestres qu'elle a dirigés figurent entre autres le Konzerthaus Orchestra Berlin, l'Orchestre Philharmonique de Magdebourg, l'Orchestre Philharmonique George Enescu, l'Orchestre Symphonique Métropolitain de Tokyo, le New Japan Philharmonic, l'Orchestre Philharmonique de Nice. Elle a dirigé le nouvel opéra Neue Szenen au Deutsche Oper Berlin et a travaillé sur de nombreux autres projets d'opéra.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Un festival pour fêter les 11 ans du label Hands in the dark à Besançon

Le label musical bisontin Hands in the dark s'offre un festival pour son 11e anniversaire du 2 au 5 décembre 2021 à Besançon - le 10e ayant été annulé l'année dernière à cause de la crise sanitaire. 11 ans d'activisme, d'accompagnement d'artistes, de musiques expérimentales, de passion… Les fondateurs de ce label devenu international, Onito et Morgan, nous en parlent.

Violences faites aux femmes : « Des photos à l’envers pour remettre les idées à l’endroit » à Besançon et Dijon

Laëtitia Martinez, vice-présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté notamment en charge de l’égalité réelle, a inauguré, ce lundi 22 novembre à Dijon, l’exposition Des photos à l'envers pour remettre les idées à l'endroit, aux côtés des représentantes et représentants du Collectif Droits des femmes 21.

Plus de 200 estampes du XVIe au XXe siècle à découvrir au musée des beaux-arts et d’archéologie de Besançon

PUBLI-INFO • Jusqu'au 27 mars 2022, le musée des beaux-arts et d'archéologie de Besançon présente une exposition exceptionnelle d'estampes, de livres et de cartes géographiques issues d'une donation importante au musée... Les visiteurs vont pouvoir plonger dans un univers à base d'eaux-fortes et de scènes de la vie quotidienne en Franche-Comté et d'ailleurs sur cinq siècles !
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.6
couvert
le 06/12 à 6h00
Vent
0.22 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
100 %

Sondage