OB, la défaite de trop…

Publié le 28/01/2013 - 01:58
Mis à jour le 28/01/2013 - 01:58

Nouvelle déception en déplacement pour les rugbymen bisontins, battus (15-9) chez le mal classé Bièvre Saint-Geoirs. Ça devient inquiétant.

Rugby (Fédérale 3)

Et en trois matches, les illusions s’envolèrent… Ce début d’année 2013, l’OB va malheureusement s’en souvenir et devra le traîner comme un boulet. A moins d’un miracle, les qualifications s’effectueront au printemps sans un club bisontin dont les ambitions préalables n’ont jamais été matérialisées par un comportement digne de ce nom dès qu’il a fallu s’exporter hors de ses bases.

La dernière défaite à Meyzieu, là où le leader Tavaux vient également de se prendre les pieds dans le tapis, avait déjà alerté, mais celle de ce dimanche à Bièvre a, semble-t-il, fait sortir de ses gonds l’entourage du club doubiste, médusé par le non-match des Olympiens. Ces derniers avaient déjà montré toutes leurs limites en première mi-temps, avec aucun point au compteur malgré une double supériorité numérique. Franchement pas flatteur (6-0, 40e).

Le maintien contre Dole ?

La suite n’était pas plus réjouissante pour l’OB, pas fichu de se raccrocher aux quelques signes du destin. L’adversaire réduit à 14 suite à un carton rouge en début de deuxième acte, Besançon restait inlassablement mené, dans une rencontre où seuls les coups de pied alimentaient une triste chronique. Les deux pénalités de Rischmann n’avaient qu’un seul bienfait : apporter un maigre point de bonus défensif aux Doubistes.

Un tout autre butin avait été escompté pour recoller aux places qualificatives. Mathématiquement, elles ne sont certes pas si loin, mais avec une telle dynamique et avec surtout les deux misérables points d’avance sur Dole, nouvel avant-dernier du classement, et prochain visiteur dimanche à Montrapon, on se dit que l’OB, à l’aube de ce bouillant derby, sera déjà bien inspiré d’assurer un maintien qui n’est pas encore acquis. Presque un comble…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Dakar 2022 : un parcours légèrement modifié et quelques nouveautés

La troisième édition saoudienne du Dakar, présentée dimanche à Paris, s'enracine dans les frontières du royaume avec un parcours légèrement modifié, de nouveaux véhicules et un attrait grandissant pour la formule Dakar Classic. Du 1er au 14 janvier 2022, 1.065 participants vont s'affronter dans le sable de la péninsule arabique, à bord de 578 véhicules, sur les 8.375 km prévus au programme de ce 44e Dakar.

Eric Monnin publie un nouveau livre sur l’histoire des Jeux olympiques d’hiver

Après Un siècle d'olympisme en hiver : De Chamonix à Salt Lake City en 2001, De Chamonix à Vancouver : un siècle d'olympisme en hiver en 2010, De Chamonix à Sotchi : Un siècle d’olympisme en hiver en 2013 ou encore De Chamonix à PyeongChang : Un siècle d’olympisme en hiver en 2017, Eric Monnin, universitaire spécialiste de l'olympisme, a sorti De Chamonix à Beijing – Un siècle d'olympisme en hiver (éd. Désiris) ce mois de novembre 2021.

Ligue 2 : incidents avant le match Dijon-Auxerre

Une "altercation entre deux groupes de supporters" a eu lieu dans un bar lundi à Dijon avant le match Dijon-Auxerre (3-1) comptant pour la 16e journée de Ligue 2, selon la préfecture. Celle-ci n'a pas confirmé des informations de presse selon lesquelles un groupe de supporters auxerrois s'en est pris à des fans de Dijon qui se trouvaient dans l'établissement.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.23
légère pluie
le 07/12 à 6h00
Vent
3.91 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
99 %

Sondage