Orage de grêle : Christophe Grudler invite les sinistrés à déclarer les dégâts avant vendredi !

Publié le 27/06/2022 - 16:43
Mis à jour le 27/06/2022 - 16:46

Suite aux intempéries de ce dimanche 26 juin 2022, le député européen Christophe Grudler incite les victimes à déclarer leur sinistre au plus vite aux assurances.

 © Nakomi90/ Twitter
© Nakomi90/ Twitter

Après avoir constaté lui-même les dégâts la nuit dans plusieurs quartiers de Belfort, (destruction de Velux, salons de jardin, pare-brise, carrosseries de voitures, lampes, panneaux photovoltaïques sur les toits…) le député européen Christophe Grudler a examiné ce matin la meilleure façon d’aider les sinistrés. Il a notamment échangé avec le préfet du Territoire de Belfort et le ministère de l’Intérieur.

"Ma première idée était le lancement d’une procédure de catastrophe naturelle sur les secteurs concernés, afin de permettre aux habitants sinistrés d’être mieux indemnisés. Mais après étude, il s’est avéré que cette procédure n’était pas adaptée pour un orage de grêle", explique Christophe Grudler.

"Nous vivons la même situation que celles des orages de grêle qui ont touché le Loiret il y a dix jours", poursuit le député européen. "Les dommages provoqués par les vents violents et les pluies de grêle ne sont en effet pas couverts par le régime de garantie de Catastrophe Naturelle. Ils sont en revanche couverts par la garantie TNG (Tempête, Neige et Grêle) des contrats d’assurance des particuliers notamment". 

Les victimes invitées à déclarer les sinistres

Pour Christophe Grudler "la prise en charge directe par les assureurs est de droit, sous réserve d’une déclaration des sinistres dans les cinq jours". Il invite donc les victimes "à déclarer sans attendre les sinistres constatés auprès de leur assurance".

"Je propose aussi aux municipalités concernées de mettre en œuvre un accompagnement pour faciliter ces déclarations, qui doivent être faites avant vendredi. Des photos des dommages seront à transmettre aux assureurs, qui peuvent être amenés à se rendre sur place pour des constatations". 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Le Sénat adopte un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin à 20 ans d’inaction publique 

Le Sénat a adopté à l'unanimité, le 11 avril 2024, un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin au désengagement de l’État en la matière et qui met à mal la filière apicole et les pollinisateurs sauvages. ”Une victoire importante et une avancée majeure, vingt ans après la détection de cette espèce sur le territoire national”, pour Jean-François Longeot, sénateur du Doubs. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 9.25
légère pluie
le 18/04 à 15h00
Vent
2.79 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
68 %