Pas de fusillade ni de prise d'otages à l'hôpital de Pontarlier : l'auteur du canular se dénonce

Publié le 31/05/2017 - 18:07
Mis à jour le 07/05/2019 - 16:01

C'est un canular "privé" qui s'est retrouvé sur les réseaux sociaux. Une publication dans un "groupe fermé" sur Facebook faisait état d'une fusillade mortelle à l'hôpital de Pontarlier. L'info a ensuite circulé sur le web. L'auteur de la "fake news" s'est dénoncé de lui-même dans l'après-midi et s'est rendu au commissariat de Pontarlier.

hopital-pontarlier.jpg
© hôpital de Pontarlier
PUBLICITÉ

L’hôpital de Pontarlier a été alerté à la mi-journée ce mercredi 31 mai 2017 pour une fusillade faisant état deux morts et d’une prise d’otages au sein de l’établissement. Après vérification auprès de la police et du PC de sécurité, l’hôpital a immédiatement démenti l’information alors que des familles inquiètes commençaient à appeler l’établissement.

La mauvaise plaisanterie serait née dans le groupe fermé d’une page Facebook. Oui, mais comme sur internet, rien n’est réellement « privé », l’information a ensuite fait le tour des réseaux et a été partagée à plus de 5.000 reprises.

L’auteur du canular s’est rapidement dénoncé auprès de l’hôpital avant de rendre au commissariat de Pontarlier où il a été entendu. La direction de l’hôpital a décidé de porter plainte.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Grièvement blessé en fuyant la police : la famille de Brahim porte plainte

Grièvement blessé en fuyant la police : la famille de Brahim porte plainte

Ce mardi, une plainte contre X pour violence aggravée a été déposée par la famille du jeune adolescent victime d'un grave accident de scooter, ce dimanche 15 septembre 2019 à Planoise, alors qu'il fuyait un contrôle de police. La famille de Brahim veut "savoir ce qu'il s'est passé", a-t-on appris auprès de son avocat. Dans le quartier Planoise, la nuit a été calme.