Passages à niveau : sensibiliser les écoliers au danger

Publié le 15/06/2012 - 14:44
Mis à jour le 15/06/2012 - 14:48

Réseau Ferré de France (RFF) a organisé jeudi, à l’occasion de la campagne mondiale de la sécurité aux passages à niveau, une opération de sensibilisation, destinée aux élèves de CE2, CM1-CM2 de l’école primaire de Tristan Bernard à Besançon. L’école primaire étant située à côté d’un passage à niveau très fréquenté (22 TER/jour), RFF et la SNCF ont décidé d’agir ensemble sur une démarche de prévention.

photo_operation_tristan_bernard.jpg
sensibilisation en juin 2012 à besançon © rff

prévention

PUBLICITÉ

Vingt-cinq élèves de CE2 puis trente-sept de CM1-CM2 se sont rendus au passage à niveau derrière leur école, plus précisément le « passage à niveau n°1 » de la ligne des Horlogers. Réseau Ferré de France et la SNCF ont profité de ce moment pour sensibiliser les enfants et pour leur apprendre les règles de sécurité à respecter aux abords des passages à niveau.

Au passage des trains, les élèves ont pu ressentir la vibration et l’effet de souffle dus à la vitesse du train et remarquer le court délai entre la fermeture des barrières et le passage du train.

L’objectif de Réseau Ferré de France est de faire baisser le nombre d’accidents par la suppression progressive et l’amélioration de la sécurité aux abords des passages à niveau, mais aussi par le biais de campagnes de prévention et de sensibilisation.

Les passages à niveau en France sont empruntés chaque jour par 16 millions de véhicules avec près de 450 000 fermetures pour le passage des trains. En 2010, 26 tués et 110 collisions ont été recensés, chiffres en baisse de 30% par rapport à 2009. Dans 98 % des cas, ces accidents sont dus à un non-respect du code de la route, mais la sécurité au passage à niveau doit être une préoccupation pour tous, petits et grands, automobilistes, piétons ou cyclistes.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Et si vous testiez le co-voiturage avec Ginko ?

Et si vous testiez le co-voiturage avec Ginko ?

Nouveau ! • Pour faciliter la mise en relation entre automobilistes qui rejoignent un même secteur dans les trajets du quotidien, l'opérateur de transports Kéolis Besançon Mobilités a alncé à la rentrée Ginko Voit', un service de covoiturage de proximité sous forme d'application, un peu comme un Blablacar local mais gratuit...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 23.67
ciel dégagé
le 14/10 à 15h00
Vent
2.67 m/s
Pression
1009.18 hPa
Humidité
58 %

Sondage