PEAD : le député haut-saônois Jean-Michel Villaumé interpelle la ministre

Publié le 26/10/2012 - 16:46
Mis à jour le 26/10/2012 - 16:49

Initié en 1987, le Plan Européen d’Aide aux Plus Démunis (PEAD) vise à écouler les excédents de stocks de denrées agricoles en faveur des plus démunis.

Bientôt la faim ?

Ils sont mis à la disposition de certains organismes désignés, qui se chargent à leur tour d’assurer la distribution de ces denrées. Celui-ci serait menacé dans le cadre du budget européen, actuellement en discussion et qui devrait être voté en décembre prochain.

Dans un courrier adressé à la ministre chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, Marie-Arlette Carlotti, le député haut-saônois, Jean-Michel Villaumé, se fait le porte-voix des associations locales.
« Je souhaitais vous alerter sur les inquiétudes portées à ma connaissance par les associations départementales de lutte contre l’exclusion et la pauvreté (Restos du cœur, Croix Rouge…) »
, soulignant au passage que ce plan représente un apport important : « il permet d’apporter une aide alimentaire à environ 13 millions d’européens dont 4 millions de français vivant sous le seuil de pauvreté. En France, le PEAD finance en moyenne un tiers de l’aide alimentaire. »

Puis, rappelant que cette aide ne « représente qu’un euro par an et par européen », il déclare qu’« une solution urgente doit être trouvée. »
« Si l’Union européenne et les Etats ont été capables de débloquer des sommes astronomiques pour sauver des banques fragilisées par la spéculation, ils ne peuvent rester inertes face à la pauvreté et à la détresse sociale »
, conclut-il.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Les accompagnants des élèves en situation de handicap en grève le 19 octobre à Besançon

L'intersyndicale nationale appelle les AESH à faire grève mardi 19 octobre 2021. Pourquoi ? Les syndicats dénoncent des conditions de travail précaires et demandent notamment une augmentation des salaires et la garantie de la possibilité de contrat à temps complet. Un rassemblement est prévu devant le rectorat de Besançon.

Manifestation des étudiants de la filière Staps à Besançon 

#StapsOubliés •

150 étudiants en Staps (sciences et techniques des activités physiques et sportives) se sont mobilisés ce mercredi après-midi à l'appel d'un mouvement national pour dénoncer les mauvaises conditions d'accueil et le manque de moyen préjudiciables selon à la filière et à leur avenir...

Salaires et questions sociales : entre 500 et 600 manifestants à Besançon

Salariés et chômeurs sont appelés à faire grève et à manifester mardi dans toute la France, pour exiger des "réponses urgentes", notamment sur la question des salaires, et remettre les questions sociales au cœur du débat, à un peu plus de six mois de la présidentielle. A Besançon, entre 500 et 600 manifestants se sont réunis à 10h30 place de la Révolution.

Augmentation des prix de l’électricité et du gaz : le syndicat CGT Energie Franche-Comté monte au créneau

Dans le cadre de la mobilisation interprofessionnelle des retraites, la CGT Energie Franche-Comté SUD a voulu faire entendre sa voix ce 1er octobre 2021 devant les locaux d’Enedis à Besançon suite à l’augmentation des prix de l’électricité et du gaz ainsi que sur la problématique de l’ouverture des marchés à la concurrence.

Manifestation contre le projet d’écoquartier des Vaîtes : une centaine de personnes devant l’Hôtel de ville

Plusieurs collectifs dont l'association Les jardins des Vaîtes vont se rassembler Place du 8 Septembre ce jeudi 30 septembre à 17h alors que les élus du conseil municipal vont se prononcer sur le projet revisité de l'écoquartier des Vaîtes.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.49
couvert
le 19/10 à 9h00
Vent
0.95 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
67 %

Sondage