Pétition : le FRAC franc-comtois est-il en péril ?

Publié le 16/06/2008 - 08:42
Mis à jour le 16/06/2008 - 08:42

Une pétition signée par des centaines d’artistes met en cause la gestion par la Région du Fond régional d’art contemporain.

1213598759_frac_002.jpg
Le port fluvial qui va accueillir le pôle culturel (photo©carvy)
PUBLICITÉ

«Le conseil régional, principal bailleur de fonds et responsable du personnel, reste sourd à toute évolution de ce qu’il considère comme son pré carré. Pour cela il maintient la FRAC et sa direction dans une sujétion totale et empêche toutes actions et évolutions artistiques indépendantes de pressions politiques », soutiennent les pétitionnaires dont la grande majorité ne pratique pas en Franche-Comté.

 

« Tout ceci a pour finalité de faire du FRAC un service soumis de la Région dont la politique d’acquisition et de diffusion doit être uniquement dictée par les élus à des fins électoralistes et inévitablement consensuelles et démagogiques », poursuivent-ils.

 

Loïck Niepçeron, vice-président PS du conseil régional, chargé de la culture et mis en cause par la pétition rétorque qu’en tant qu’élu il manie de l’argent public et doit veiller à l’application des règles de la comptabilité. Dans un entretien à L’Est Républicain il affirme qu’il est favorable à un changement de statut « pour le futur FRAC du pôle culturel qui sera érigé sur le port fluvial de Besançon ».

« Des créateurs de la région disent ne pas exister aux yeux du FRAC. Le FRAC n’a pas vocation à consacrer ses acquisitions aux gens de la région, mais on peut s’y intéresser sans pour autant faire du régionalisme », répond Loïc Niepçeron à ses détracteurs.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La ville de Besançon dévoile un catalogue d’ouvrages vieux de plus de 500 ans

La Ville de Besançon a réalisé, après un travail de plusieurs années, un catalogue inédit de sa collection d’incunables (Ouvrage imprimé antérieur à 1500, tiré à peu d'exemplaires). Paru chez Droz dans la collection Histoire et civilisation du livre dirigée par l’EPHE et le CESR de Tours, intitule “Catalogue régionaux des incunables des bibliothèques publiques de France”, volumes concernant la Franche-Comté, il est l’œuvre de la conservatrice de la bibliothèque municipale de la Ville de Besançon, Marie-Claire Waille.

La cathédrale Notre-Dame de Paris en proie aux flammes

Un important incendie impacte la cathédrale Notre-Dame de Paris ce lundi en fin de journée. Il serait "potentiellement lié" aux travaux de rénovation au niveau de la flèche de l'édifice selon les pompiers. Les dégâts seraient déjà considérables.

Courbet a rendez-vous avec Yan-Pei Ming pour son bicentenaire

Le Doubs célèbre depuis le mois de février 2019 le bicentenaire de la naissance de Courbet, le peintre de "L'Origine du monde", par une série d'expositions et de manifestations qui culmineront lors d'un face-à-face avec les oeuvres de Yan Pei-Ming. Le peintre contemporain s'est installé ce mois d'avril 2019 dans l'atelier de Gustave Courbet.

Le Hip -Hop donnerait un goût plus intense et plus fruité au fromage…

La musique influencerait le goût du fromage • L'emmental est sensible à la musique selon une étude expérience menée durant plusieurs mois par la Haute école des Arts de Berne, dans une cave d'affinage de Berthoud, dans l'ouest de la Suisse. Après six mois et demi d'affinage au son du rock de Led Zeppelin, de la musique de Mozart ou du rap de "Tribe called quest", les meules du fromager-affineur Beate Wampfler situé dans la vallée de l'emmental, présentaient des goûts différents, en lien avec les mélodies qu'ils ont "écoutées".

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 10
pluie modérée
le 24/04 à 0h00
Vent
2.43 m/s
Pression
1000.11 hPa
Humidité
96 %

Sondage