10 départements en vigilance orange neige et verglas. Attention au regel

Publié le 07/02/2018 - 12:50
Mis à jour le 07/02/2018 - 14:00

Dix départements, incluant l'Ile-de-France, l'Yonne et l'Aube, restaient en vigilance orange pour la neige et le verglas mercredi à la mi-journée, selon Météo France. La vigilance porte "surtout sur la nuit à venir, avec les phénomènes de regels attendus: on aura une nuit froide, favorisée par les éclaircies et les sols enneigés" 

capture_decran_2018-02-07_a_12.48.31.jpg
Vigilance Météo 7 février 2018 © météo france
PUBLICITÉ

Les températures devraient être presque partout négatives, sauf en région méditerranéenne. « On pourra descendre facilement jusqu’à -8°C dans les zones moins urbaines de l’Ile-de-France et le Centre, voire localement -10° », précise le prévisionniste Stéven Testelin.

Ailleurs ce sera plutôt de 0° à -4°C. Mercredi matin, les hauteurs de neige relevées allaient de 10 à 15 cm, jusqu’à 25 cm localement voire 30 cm dans l’Eure-et-Loir, avec des températures négatives gardant souvent la couche neigeuse au sol: 8 cm ont été relevés à Tours, 12 cm à Paris (Montsouris), 11 cm à Blois, 13 cm à Roissy et Orly, 14 cm à Orléans, 15 cm à Chartres.

  • Après une journée « assez calme » jeudi, une nouvelle perturbation prévue par l’ouest pourrait donner vendredi 2 à 5 cm de neige sur un axe allant de l’Ile-de-France au Poitou-Charentes (localement 5 à 10). Le phénomène se décalera ensuite vers l’Est, en faiblissant. « Ce sera un cran en-dessous (par rapport à l’épisode du début de semaine, ndlr) mais à surveiller », dit le prévisionniste.

L’épisode qui a touché depuis lundi de nombreux départements, engendrant notamment la pagaille sur les routes, est « notable mais pas inédit ni exceptionnel », relève le spécialiste, citant des événements comparables en Ile-de-France et Paris en janvier et mars 2013, ainsi qu’en décembre 2010. L’Ile-de-France connaît même des averses de neige tous les ans, mais elles ne laissent souvent pas de traces, note-t-il. Pour qu’elle reste et s’accumule, « c’est plus subtil »: « il fallait les bonnes conditions: une dépression centrée sur l’ouest, pile au bon endroit, et qui n’a pas bougé du tout pendant 36 heures ».

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Canicule : les températures continuent de grimper, ce week-end devrait être tout aussi chaud

Canicule : les températures continuent de grimper, ce week-end devrait être tout aussi chaud

La Franche-Comté est toujours en alerte orange canicule ce mercredi 26 juin 2019. Les prévisions se confirment : il fait déjà 37°C à l'ombre (et plus chaud encore dans les grandes villes, jusqu'à 40°C) et la température n'est toujours pas à son maximal, atteint vers 17h cet après-midi. La chaleur devrait continuer au moins jusqu'à dimanche.

Alerte canicule dans le Doubs

Alerte canicule dans le Doubs

Météo-France a classé ce jour, dimanche 23 juin 2019 à 16h, le département en VIGILANCE JAUNE CANICULE DE TYPE 3 ; il devrait faire plus de 37°C mardi et presque 40 mercredi. Les autres départements de Franche-Comté sont aussi touchés.

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

publi-info • Un lac majestueux sous vos fenêtres, d’innombrables balades en pleine nature à proximité et puis un  "Hôtel Spa" doté d’une piscine intérieure chauffée, d’un hammam d’un sauna, et d’un centre de soins Cinq Mondes ne vous posez plus de questions : vous êtes à Malbuisson dans l’Hôtel Spa « Les Rives Sauvages ».

Préservation de la source d’Arcier : pour les jardiniers aussi, c’est zéro Phyto

Préservation de la source d’Arcier : pour les jardiniers aussi, c’est zéro Phyto

jardiner au naturel • Depuis 15 ans, les agriculteurs, collectivités, grandes entreprises, et gestionnaires d'infrastructures de transports (SNCF, départements et Drire pour les routes) ont été sensibilisés à la diminution de l'utilisation de produits phytosanitaires dans bassin de la source d'Arcier  qui couvre 45% des besoins en eau. Avec l'interdiction à la vente des produits phytosanitaires de synthèse et notamment le glyphosate depuis le début de l'année, les particuliers peuvent également jouer un rôle dans la protection de la ressource en eau de Besançon. Mercredi 26 juin 2019, une opération de sensibilisation et de collecte de bidons de produits pesticides se déroulera toute la journée à la déchetterie de Saône.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 28.7
ciel dégagé
le 26/06 à 18h00
Vent
1.11 m/s
Pression
1020.67 hPa
Humidité
76 %

Sondage