Pour l’AUTAB la fermeture de la ligne C de Mobidoubs entre Quingey et Besançon est "inadmissible"

Publié le 08/06/2016 - 16:00
Mis à jour le 08/06/2016 - 16:00

L’Association des Usagers des Transports de l’Agglomération Bisontine, l’AUTAB, a publié ce mercredi 8 juin 2016 un communiqué dans lequel elle dénonce la décision du Département du Doubs de supprimer la ligne de bus C de Mobidoubs entre Besançon et Quingey. Selon cet organisme, ce choix est "inadmissible".

image001.jpg
@cg
PUBLICITÉ

Membre de la FNAUT, l’Association des Usagers des Transports de l’Agglomération Bisontine, l’AUTAB, dénonce, dans un communiqué publié ce mercredi 8 juin 2016, la décision du Département du Doubs de supprimer la ligne C de Mobidoubs. Cette ligne entre Quingey et Besançon avait été créée en 2012, et « saluée » par les associations d’usagers. C’est pourquoi, alors que le réseau de transports de bus devient une compétence de la région, l’AUTAB ne comprend pas cette mesure anticipée par le Département du Doubs. Selon l’association c’est « inadmissible », elle critique le manque de solutions proposées aux usagers du bus de la ligne C. L’organisme reproche également qu’à l’heure où les « activités génèrent un besoin de mobilité alternatif à l’automobile; le temps de trajet, la tarification et l’intermodalité devant être améliorés pour encourager le transfert modal« , les pouvoirs publics prennent des décisions à contre-courant.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

La République en marche a dévoilé lundi ses 19 premiers candidats pour les élections municipales, de Toulon à Mayenne en passant par Pontarlier, en se fixant l'objectif d'atteindre au moins 10.000 conseillers municipaux après mars 2020. Sans surprise, Pierre Simon a été désigné par la commission nationale d'investiture sur Pontarlier. À BesançonIl faudra encore patienter jusqu'à fin juin début juillet pour savoir qui sera investi par "En Marche". 

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Lors des élections européennes de mai dernier, le Parti socialiste a connu une défaite historique en France. Avec 6,2 % des voix, le PS se situe loin derrière les autres grands partis français. Aujourd’hui, le PS lance un appel pour s’associer avec les écologistes qui rejoignent les mêmes valeurs. Martial Bourquin, sénateur du Doubs, approuve cet appel.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 23.58
couvert
le 24/06 à 18h00
Vent
2.47 m/s
Pression
1016.16 hPa
Humidité
76 %

Sondage