Pub de la Citadelle : « La polémique n’a pas de sens »

Publié le 17/04/2012 - 16:30
Mis à jour le 17/04/2012 - 16:31

Le directeur de la Citadelle, Philippe Mathieu, ne souhaite pas répondre aux détracteurs de la campagne d’affichage du lémurien sur le terrain de la polémique. Selon lui, cette affaire repose sur « un quiproquo ».

dsc_3904.jpg
Philippe Mathieu, directeur de la Citadelle © archives carvy
PUBLICITÉ

En réponse au courrier du collectif demandant le retrait de la campagne publicitaire, Philippe Mathieu va inviter les responsables des associations au muséum. « Je suis un homme de dialogue et nous sommes tous des défenseurs d’actions généreuses », a noté Philippe Mathieu estimant que « la polémique n’a pas de sens ».

Au contraire, suggère-t-il, « nous nous félicitons du travail de ces associations et notre action ne peut en aucune manière être considérée comme pouvant leur porter préjudice. Il y a un malentendu. Il n’était évidemment pas question d’offenser les demandeurs d’asile ».

 « Avec cette campagne nous souhaitons simplement attirer l’attention des publics sur l’enjeu de la préservation de la diversité des espèces. On s’est posé la question d’éventuelles réactions, mais on a considéré que le terme asile dans le sens refuge ou abri était tout à fait adapté à notre action. Je ne peux que regretter ces réactions ».

Rappelons que pour annoncer et accompagner une manifestation consacrée à la protection des espèces en danger au muséum de la Citadelle, des affiches illustrées d’un lémurien, né sur place en 2008, ont été apposées sur une quarantaine de sucettes et une soixantaine de panneaux publicitaires à Besançon.

Cette campagne assez massive mais d’une durée limitée (11 au 18 avril) a coûté 12 000 euros hors taxes. Elle a été conçue par l’agence bisontine Dartagnan à l’origine, il y a quelques mois, d’une autre campagne qui a beaucoup fait parler au profit de la saucisse de Morteau, « 20 centimètres de pur plaisir ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Jeux olympiques et paralympiques 2024 : Grand Besançon Métropole, officiellement candidate pour être un centre de préparation

Le Grand Besançon est officiellement candidat pour devenir l’un des Centres de Préparation aux Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 et ainsi faire rayonner les valeurs de l’Olympisme sur notre territoire, est-il annoncé dans un communiqué ce vendredi 6 décembre 2019.

Alchimix à Besançon : « Un bon cocktail est un subtil mélange entre force, acidité et douceur associé à l’effet Wahou »

Hugues Chevalier est un mixologue franc-comtois qui conçoit des cocktails avec son entreprise Alchimix. Son truc en + : il fabrique lui-même ses jus, sodas et autres tonics pour les mélanger aux alcools de qualité et donner un coup de peps à tous types d'évènements à Besançon et dans l'hexagone ! Entretien…
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.33
partiellement nuageux
le 12/12 à 15h00
Vent
2.59 m/s
Pression
1004 hPa
Humidité
86 %

Sondage