Alerte Témoin

Qualification de l'Algérie : une voiture de police prise pour cible à Besançon

Publié le 27/06/2014 - 14:52
Mis à jour le 27/06/2014 - 14:52

A Besançon, le soir de la qualification historique de l'Algérie aux 8e de finale du Mondial de football, jeudi 26 juin 2014, une voiture de police a été la cible d'un jet de projectile qui a brisé l'une de ses vitres. Deux personnes ont par ailleurs été interpellées.

incendie_feu_voiture.jpg
photo d'illustration (archives) ©roman
PUBLICITÉ

L'équipe d'Algérie a atteint pour la première fois les 8e de finale d'un Mondial, après son match nul (1-1) jeudi soir 26 juin 2014 face à la Russie. Cette victoire historique a donné lieu à de joyeuses scènes de liesse, mais également à des débordements malheureux.
Vers 1h00 du matin à Besançon, une voiture de police, placée à l'angle de la rue de Dole et de la rue du Polygone dans le cadre du dispositif mis en place pour pallier à d'éventuels débordements à l'issue du match, a été la cible d'un jet de projectile qui a brisé une vitre arrière du véhile. Les policiers ont aussi été copieusement insultés.
Deux heures auparavant, un homme de 23 ans qui se livrait à des accélérations douteuses dans le quartier Planoise de Besançon a été repéré par la police. Après avoir refusé de s'arrêter, le jeune homme a finalement obtempéré. Il a été interpellé et conduit au commissariat de Besançon pour être entendu. Idem pour un deuxième individu, contrôlé rue de Dole dans sa voiture en possession d'une bombe lacrymogène et d'un pistolet d'alarme.

Un voiture a par ailleurs été incendiée chemin des Grands Bas. Le feu s'est propagé à deux autres véhicules qui se trouvaient à côté. Cinq conteneurs à ordures ont également été incendiés. Les incidents qui se sont produits suite à la victoire de l'Algérie, ont conduit à au moins 74 interpellations à travers la France, où les Algériens constituent la première communauté immigrée. Les principaux troubles ont éclaté à Lyon, Vaux-en-Velin, Saint-Priest (centre), Lille, Roubaix (nord) et Marseille (sud). A Lyon, des commerces ont été saccagés, des pompiers pris pour cible, et sur l'agglomération, plusieurs dizaines de véhicules ont été incendiés.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Violences à Planoise : le préfet du Doubs et le maire de Besançon appellent « à la responsabilité des parents » de mineurs

Dans un communiqué de dimanche 23 février 2020, le préfet du Doubs et le maire de Besançon lancent un appel commun "à la responsabilité des parents" de personnes mineures en particulier dans le quartier Planoise, suite à des violences contre des véhicules de police samedi soir. Deux mineurs ont été interpellés et remis à leur parents au poste de police.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.83
chutes de neige
le 26/02 à 9h00
Vent
5.68 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
90 %

Sondage