Quand Besançon roule pour la mobilité électrique...

Publié le 28/11/2011 - 11:57
Mis à jour le 28/11/2011 - 17:14

Besançon a été distinguée jeudi dernier par l’Avere-France, association professionnelle pour le développement la mobilité électrique, lors des « Trophées Avere des Villes Electromobiles ». La capitale comtoise arrive première dans la catégorie des villes de de 100 000 à 200 000 habitants à s'engager le plus pour la mobilité électrique. Aujourd’hui, le parc de la ville de Besançon compte 38 véhicules électriques.  

voiture-icone-electrique.png
voiture-icone-electrique.png

Distinction

PUBLICITÉ

Sous le parrainage de Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, et en présence de près de 200 acteurs majeurs de la filière des véhicules électriques et hybrides, l’Avere-France, a remis le 24 novembre les trophées des villes électromobiles. « Toutes ont entrepris une réflexion globale de mobilité durable dans laquelle s’intègrent plusieurs projets autour des véhicules électriques et hybrides : politiques d’incitations à l’acquisition ou à l’utilisation, infrastructures de charge, véhicules de flottes, transport en commun, autopartage, communication et sensibilisation à l’écomobilité ! »

Une centaine de collectivités se sont portées candidates. Pour l’Avere-France, Besançon multiplie depuis plus de 10 ans les réflexions et initiatives en privilégiant la mobilité électrique et les transports en commun.

Voici les arguments pris en compte pour la ville de Besançon

Politique de réduction des polluants d'amélioration de la qualité de l'air:

  • Politique de règlementation et de diminution du trafic automobile – Zones 30 et zones de rencontre – Pistes cyclables – Zones piétonnes
  • Politique en faveur de la mobilité électrique – Développement des modes alternatifs à la voiture particulière – Gestion du stationnement – Réglementation progressive du stationnement gratuit – Création du service d’autopartage AutoCité – Implantation d’un système de vélos en libre service VéloCité – Ligne de tramway (28 stations et 14km horizon 2015) qui restructurera en profondeur la politique du transport.

 

Politiques et dispositifs d’incitation à l’utilisation et à l’acquisition de véhicules éléctriques

  • Stationnement pour les VE : – 10 emplacements de recharge dans des parkings souterrains
  • Infrastructures de charges: – 10 sont déjà installées en parking et 2 stations de recharge sont prévues sur la voie publique (projet en cours)
  • Aide financière locale : – Aide à l’achat d’un vélo à assistance électrique (20% du montant avec un plafond de 150 euros)

 

Utilisation de véhicules électriques dans la flotte de la collectivité

  • Flotte de 38 véhicules électriques : 19 2-3 roues, 19 véhicules utilitaires
  • Autopartage pour les agents administratifs en complémentarité des pools de prêt
  • Covoiturage
  • Recours aux bus et aux vélos de service pour les déplacements professionnels
  • Acquisitions prévues : 5 2-3 roues, 3 véhicules particuliers
  • Station vélos électriques pour déplacements professionnels des agents

Organisation, innovations et initiatives

  • Mise à disposition d’un local pour expérimentation de livraisons au centre-ville avec un triporteur électrique
  • Actions de communication / promotion des VE
  • Semaine de la mobilité
  • Fête du vélo
  • Publication sur la mobilité électrique

Les résultats

 

Collectivités de moins 20 000 habitants

  • Chassieu, Rhône (69)
  • Venelles, Bouches-du-Rhône (13)
  • Le Vésinet, Yvelines (78)

Collectivités de 20 000 à 50 000 habitants

  • Epernay, Marne (51)
  • Les Mureaux, Yvelines (78)

Collectivités de 50 000 à 100 000 habitants

  • Beauvais, Oise (60)

Collectivités de 100 000 à 200 000 habitants

  • Besançon, Doubs (25)

Collectivités de plus de 200 000 habitants

  • La CREA, Communaute de l'Agglomération Rouen – Elbeuf – Austreberthe, Seine-Maritime (76)

La Principauté de Monaco s’est également vu remettre un Trophée pour son implication pionnière dans la mobilité électrique depuis plusieurs années.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

À deux jours de la marche pour le climat samedi 21 septembre à Besançon, le groupe local EELV Grand Besançon met en garde dans un communiqué le groupe Alternatiba Besançon d'une forme de récupération politique à la veille des élections municipales de 2020. "Une marche pour sauver le climat n’est pas une marche de promotion d'un parti politique pour les municipales" estime Europe Écologie Les Verts.

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Rappel • L’état de catastrophe naturelle vient d'être reconnu pour la commune de Besançon au titre des inondations par remontée de nappe phréatique survenues entre le 22 janvier 2018 et le 28 janvier 2018. Les assurés victimes de ces inondations ont dix jours pour reprendre contact avec leur assurance.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.57
ciel dégagé
le 20/09 à 12h00
Vent
6.19 m/s
Pression
1021.72 hPa
Humidité
41 %

Sondage