Redécoupage des cantons : "un équilibre démographique, géographique et démocratique"

Publié le 06/01/2014 - 19:28
Mis à jour le 08/01/2014 - 10:40

A partir de 2015, le département du Doubs ne comptera plus 35 cantons mais 19. Le ministère de l'Intérieur propose une nouvelle carte cantonale au Conseil général du Doubs qui a accepté ses suggestions de redécoupage. Il n'y aura d'ailleurs plus 35 mais 38 conseillers généraux. Objectifs : respecté la parité homme/femme et maintenir le lien au territoire.

dsc_5589.jpg
La nouvelle carte des cantons du Doubs ©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Pour commencer, il ne s’agira plus du conseil général se mais du conseil départemental. Ainsi, les conseillers généraux s’appelleront les conseillers départementaux dès mars 2015.

De 35 à 19 cantons

Une loi du 17 mai 2013 prévoit l’élection de deux conseillers départementaux par canton au scrutin bi-nominal majoritaire à deux tours. Dans ce cas, il s’agira d’un homme et d’une femme qui travailleront en binôme. Ce redécoupage devrait donc respecter une « stricte parité ». Il y aura donc deux candidats par canton soit 38 conseillers départementaux dans 19 cantons.

Une nouvelle carte

  • La nouvelle carte répond à trois critères selon la loi :
  • le territoire de chaque canton doit être continu, dans un espace sans rupture
  • toute commune de moins de 3.500 habitants doit être incluse dans un seul canton : une commune ne pourra pas appartenir à plusieurs cantons
  • la moyenne des habitants par canton doit être de 27.000 habitants dans le Doubs. Les cantons les plus faibles doivent comprendre 22.000 habitant, et les plus élevés 33.000. Ce qui n’est pas le cas actuellement puisque les cantons sont très « déséquilibrés » selon Claude Jeannerot, président du Conseil général du Doubs.

Pourquoi un redécoupage ?

Le Conseil constitutionnel s’est opposé à de prochaines élections s’il n’y avait pas un redécoupage des cantons. En effet, pour que le principe de démocratie puisse s’effectuer dans des conditions optimales, il fallait, selon ses conseillers, qu’il y ait un équilibre démographique.

L’objectif de ce redécoupage est également de créer la parité homme-femme.

Un redécoupage à condition de garder les communautés de communes

Les communautés de communes sont intégralement respectées dans le redécoupage ainsi que les communauté d’agglomération d’après Claude Jeannerot qui a tenu à ce que le ministère de l’Intérieur en prenne compte. « Je considère que chez nous, ces communes constituent de plus en plus des bassins de vie, des espaces géographiques cohérents. Il me semblait dommage qu’à la faveur d’un redécoupage cantonale, on vienne les découper » a-t-il déclaré.

En revanche, le canton de Levier disparaîtra de la carte.

Le 27 janvier 2014, Stéphane Fratacci, Préfet du Doubs, expliquera publiquement ce recoupage à la population doubiste.

L’application du recoupage s’effectuera en 2015 avant les élections cantonales.

Légende : 

  • Les contours noirs délimitent les cantons actuels.
  • Les parties colorées désignent les nouveaux cantons.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

La République en marche a dévoilé lundi ses 19 premiers candidats pour les élections municipales, de Toulon à Mayenne en passant par Pontarlier, en se fixant l'objectif d'atteindre au moins 10.000 conseillers municipaux après mars 2020. Sans surprise, Pierre Simon a été désigné par la commission nationale d'investiture sur Pontarlier. À BesançonIl faudra encore patienter jusqu'à fin juin début juillet pour savoir qui sera investi par "En Marche". 

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Lors des élections européennes de mai dernier, le Parti socialiste a connu une défaite historique en France. Avec 6,2 % des voix, le PS se situe loin derrière les autres grands partis français. Aujourd’hui, le PS lance un appel pour s’associer avec les écologistes qui rejoignent les mêmes valeurs. Martial Bourquin, sénateur du Doubs, approuve cet appel.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 30.23
couvert
le 25/06 à 15h00
Vent
2.01 m/s
Pression
1018.84 hPa
Humidité
52 %

Sondage