Alerte Témoin

Réforme des retraites : entre 600 et 700 manifestants dans les rues de Besançon

Publié le 20/02/2020 - 16:49
Mis à jour le 20/02/2020 - 16:54

Pour cette dixième journée interprofessionnelle de manifestations, les opposants à la réforme des retraites - en plein examen chahuté à l'Assemblée nationale – s'efforcent à maintenir la flamme.

Ils étaient jeudi matin 2.200 au Havre, 1.750 à Nantes, 1.500 à Rennes, 1.200 à Montpellier et 500 à Béziers, selon les préfectures, à se mobiliser à l’appel de l’intersyndicale (CGT, FO, Solidaires, FSU, organisations de jeunesse et étudiante), qui mène la fronde depuis le 5 décembre. À Paris, plusieurs milliers de personnes ont commencé à défiler à 14h au départ de Montparnasse.

600 manifestants selon les autorités. 700 selon la CGT. Après une action de blocage dans la matinée à l'incinérateur de Besançon Planoise, les manifestants se sont donné rendez-vous au point de rassemblement devant la sécurité sociale, rue Denis Papin à Besançon. Une minute de silence a été observée en hommage à Élodie,  une infirmière décédée sur son lieu de travail.

Le cortège a emprunté la rue Denis Papin pour rejoindre le boulevard par la Rue Jouchoux. À 16h30, les manifestants étaient dans le secteur de Palais des sports; avec la même volonté pour demander le retrait de la réforme des retraites.

Alors que la discussion parlementaire a débuté lundi, "c'est grâce à la mobilisation qui dure depuis le 5 décembre qu'il y a un tel débat à l Assemblée nationale", a fait valoir le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez.

En France, la mobilisation a donné lieu à des opérations originales comme celle d'avocats du barreau de Mulhouse qui ont mis en vente leur robe sur le site de petites annonces "Le Bon Coin". Fortement mobilisés contre la réforme instituant un régime de retraite universel, les avocats craignent que la disparition de leur régime autonome entraîne un doublement de leurs cotisations.

Pendant ce temps, chaque camp affirme ses positions dans la conférence de financement des retraites, qui a commencé à se réunir mardi et doit fournir fin avril des propositions pour ramener à l'équilibre le système de retraite en 2027.

Accalmie sur le front des grèves

Les syndicats opposés à la réforme travaillent à une "contre-conférence" avec notamment Solidaires et la FSU qui n'ont pas été conviés à celle organisée par le gouvernement.

À l'Assemblée nationale où les députés doivent éplucher quelque 41.000 amendements, les discussions ont démarré lundi dans l'hémicycle, dans une ambiance électrique et, dès mercredi, l'examen a viré au blocage.

Côté grève, le temps est à l'accalmie. Selon le gouvernement, le taux de grévistes était de 0,95% dans la fonction publique d'État (0,06% dans l'éducation), jeudi à la mi-journée.

Peu de perturbations notables dans les transports avec un trafic "normal" à la RATP et quasiment aucun impact à la SNCF, hormis en région Auvergne-Rhône-Alpes (deux trains sur cinq entre Montluçon et Clermont-Ferrand).

Une nouvelle réunion intersyndicale est programmée jeudi en fin de journée pour décider de la suite du mouvement.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Versements de prestations sociales : des mesures mises en place aux bureaux de Poste

La Poste a adapté son organisation à l’évolution de la situation sanitaire avec 11 bureaux de poste ouverts au public pour le Doubs. Afin que le versement des prestations sociales aux allocataires se déroule dans les meilleures conditions possibles, La Poste met en place un dispositif adapté, accessible dès le 4 avril via les distributeurs automatiques de billets, et dès le 6 avril dans ses bureaux de poste, sur tout le territoire.

Confinement dans le Doubs : Joël Mathurin répond à vos questions…

Premier point de situation dans le Doubs suite à la mise en place du confinement sur l'ensemble du territoire. Le préfet du Doubs a pris le temps de répondre à nos questions et à celles internautes dans un entretien à maCommune.info. Le département du Doubs fait partie des 25 en France où le Coronavirus circule le plus activement. Confinement, point sanitaire, déplacements, travail, appel d'urgence des professionnels de santé. Joël Mathurin vous répond...

Retraites, violences sexistes, égalité salariale : 600 manifestants à Besançon pour les droits des femmes

Entre 500 et 600 manifestants se sont réunis de "l'esplanade des droits de l'homme" à Besançon samedi 7 mars 2020 vers 14h30 pour défendre les droits des femmes. Dans le cortège, des femmes, bien sûr, mais aussi des hommes, présents pour demander une "vraie égalité salariale" mais aussi contre les effets de la réforme des retraites envers les femme et pour dénoncer les violences sexistes du quotidien.

Retraites : l’Assemblée rejette la motion de censure de gauche, adoptant du même coup la réforme

L'Assemblée nationale a rejeté dans la nuit du mardi 3 au mercredi 4 mars 2020 la motion de censure de gauche contre le gouvernement, adoptant du même coup en première lecture le projet de réforme des retraites, selon la procédure du 49-3. Dans le même temps, quelques milliers d'opposants à la réforme des retraites ont manifesté mardi à Paris et en province. 700 personnes ont manifesté à Dijon devant la permanence du député LREM Didier Martin. A Besançon ils étaient une centaine devant la permanence du député LREM Éric Alauzet.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 3.17
ciel dégagé
le 03/04 à 21h00
Vent
1.29 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
80 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune