Rejet de la nouvelle convention fiscale : le MFC

Publié le 16/12/2013 - 12:06
Mis à jour le 16/04/2019 - 13:37

Le Mouvement Franche-Comté se félicite du "rejet courageux" par le Conseil national suisse du projet Moscovici de nouvelle convention fiscale avec la Suisse. Elle prévoyait le droit pour le fisc français de pouvoir éventuellement imposer la succession d’un résident suisse dont les héritiers habitent en France.

1215498111_allenbach_jean_philippe_011.jpg
Jean-Philippe Allenbach ©carvy
PUBLICITÉ

Pierre Moscovici, ministre de l’Economie et des Finances, a pris acte « avec regret » du rejet du Conseil national du projet d’arrêté fédéral de ratification de la convention franco-suisse en vue d’éviter les doubles impositions en matière d’impôts sur les successions, signée à Paris le 11 juillet 2013. Il note que « ce vote négatif du Conseil national ne met pas un terme à la procédure suisse de ratification », puisque le dossier est désormais transmis au Conseil des Etats qui devrait l’examiner lors de la session parlementaire de mars 2014. 

« Des tentatives aussi malheureuses que pathétiques »

« Cette défaite de Monsieur Moscovici s’ajoute à celle qu’il a déjà subie, il y a peu,  quand la Commission européenne a décidé d’ouvrir une procédure en infraction contre la France contre son intention de soumettre à la CSG et à la CRDS les revenus immobilier des non-résidents, la commission considérant que ces derniers ne bénéficiant pas de la Sécu il n’y avait aucune raison qu’ils en financent les déficits » souligne Jean-Philippe Allenbach, président du MFC.

Il ajoute que « Le MFC espère que Monsieur Moscovici va maintenant enfin s’arrêter dans ses tentatives aussi malheureuses que pathétiques de vouloir faire payer les déficits français par des personnes qui n’habitent pas la France et qui donc ne profitent  pas de ses infrastructures, ni de ses services publics, ni de sa protection sociale ».

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Incendie à Notre-Dame de Paris : Marie-Guite Dufay proposera une aide à la reconstruction en assemblée plénière

Quelques jours après l'incendie qui a détruit une partie de la cathédrale Notre-Dame de Paris le 15 avril 2019, la présidente de la région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay, annonce qu'elle proposera une aide à la prochaine assemblée plénière pour la reconstruction de la partie meurtrie de l'édifice.

Eve Boutique fête son 50e anniversaire à Besançon : retour sur l’histoire d’un commerce incontournable du centre-ville…

Ouverte depuis 1969 rue des Granges à Besançon, Eve Boutique, une entreprise familiale spécialisée dans la lingerie féminine, a traversé les modes et les époques, du corset au soutien-gorge sans armature en passant par le maillot de bain… Aurélie, la petite-fille et actuelle propriétaire nous parle de ces 50 dernières années du haut de ses 38 ans...

Un nouveau service de carte grise s’est installé rue de Vesoul à Besançon…

Info pratique • Les guichets de la préfecture du Doubs en charge des cartes grises ont été supprimés novembre 2017. Si toutes les démarches peuvent être réalisées sur le site de l'ANTS, bon nombre de personne n'a pas accès à internet. C'est pourquoi Service carte grise 25 a ouvert rue de Vesoul à Besançon.

Combien de kilos de chocolat utilisent les chocolatiers à Besançon pour Pâques ?

THÈME DE LA SEMAINE : PÂQUES #3 • Pâques est l'une des périodes les plus importantes économiquement pour les chocolatiers en France y compris à Besançon. C'est pourquoi ils ne doivent pas rater l'occasion de proposer un maximum de produits à leurs clients. Quelle quantité de chocolat utilisent les chocolatiers à Besançon ? C'est la Question (pas si) con de ce mercredi 17 avril 2019 sur le thème de Pâques…

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 9.91
ciel dégagé
le 21/04 à 0h00
Vent
2.09 m/s
Pression
1022.081 hPa
Humidité
84 %

Sondage