Renvoyée pour port du voile : un tribunal suisse condamne l'employeur

Publié le 23/10/2016 - 18:01
Mis à jour le 23/10/2016 - 18:01

Un tribunal suisse a condamné une entreprise qui avait renvoyé une employée musulmane après qu'elle eut commencé de porter le voile, a rapporté dimanche 23 octobre 2016 un média helvétique.

PUBLICITÉ

Une cour régionale de Berne a jugé le mois dernier que cette femme serbe de 29 ans avait été victime d’un licenciement abusif de la part de l’entreprise de blanchisserie chez qui elle travaillait, a indiqué l’hebdomadaire Le Matin Dimanche.

L’employeur, qui invoquait des motifs d’hygiène, a été condamné à verser trois mois de salaire et une indemnité de 8.000 francs suisses (7.400 euros environ) à la plaignante, identifiée par son seul prénom, Abida. Selon les magistrats, l’employeur a violé le droit constitutionnel à la liberté de conscience et de croyance de son employée.

Ce cas est l’un des premiers du genre à être porté devant la justice en Suisse, selon Le Matin Dimanche, qui ne signale qu’une seule autre affaire connue remontant à 1990, quand un industriel de l’est du pays avait été condamné pour le renvoi d’une femme à cause de son voile. Le jugement a été salué par certaines association musulmanes.

« Peu importe que les femmes portent un voile ou que des hommes portent une kippa juive, au travail, les compétences sont le critère et pas le vêtement que l’on porte », a déclaré Onder Günes, de la Fédération des organisations islamiques de Suisse (FOIS), cité par l’hebdomadaire. A l’inverse, Saida Keller-Messahli, présidente du Forum pour un islam progressiste, a souligné que « le voile est un accessoire des islamistes ».

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Braquage d’un joaillier en mai à Châtillon-le-Duc : plusieurs interpellations, un suspect en fuite

Braquage d’un joaillier en mai à Châtillon-le-Duc : plusieurs interpellations, un suspect en fuite

Une cinquantaine de gendarmes a été mobilisée ce jeudi à Thise dans le cadre du vol à main armée survenu le 3 mai 2019 à Châtillon-le-Duc. Au moins cinq personnes suspectées d'avoir participé au braquage d'un joaillier en mai dans le Doubs, ont été interpellées à Besançon et Annemasse (Haute-Savoie), et un suspect de 23 ans a pris la fuite à Thise.      

Grièvement blessé en fuyant la police : la famille de Brahim porte plainte

Grièvement blessé en fuyant la police : la famille de Brahim porte plainte

Ce mardi, une plainte contre X pour violence aggravée a été déposée par la famille du jeune adolescent victime d'un grave accident de scooter, ce dimanche 15 septembre 2019 à Planoise, alors qu'il fuyait un contrôle de police. La famille de Brahim veut "savoir ce qu'il s'est passé", a-t-on appris auprès de son avocat. Dans le quartier Planoise, la nuit a été calme.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.83
ciel dégagé
le 21/09 à 3h00
Vent
2.13 m/s
Pression
1019.39 hPa
Humidité
73 %

Sondage