Alerte Témoin

Robert Dutriez remonte le temps bisontin

Publié le 10/07/2013 - 10:00
Mis à jour le 10/07/2013 - 15:03

Dans un petit ouvrage publié aux éditions Cêtre, le général Robert Dutriez remonte le temps pour rappeler plusieurs épisodes méconnus des générations qui n’ont pas vécu la Seconde Guerre mondiale à Besançon. Il y est par exemple question des milliers de civils britanniques qui furent internés durant quelques mois à la caserne Vauban.

_2013-07-04-livre_dutriez_guerre_40.jpg
©dr (montage miss dom)

seconde guerre mondiale

PUBLICITÉ

Tout est dit dans le titre : "Besançon, années 1937-1945 : quelques épisodes oubliés ou mal connus". L’ouvrage de 96 pages qu’a signé début 2013 le général Robert Dutriez est un recueil de plusieurs textes (correspondant pour certains à des conférences précédemment données par l’auteur) qui relatent des tranches de vie bisontine en lien avec la Seconde Guerre mondiale.

On y (re)découvre notamment, photos et dessins d’époque à l’appui, que la caserne Vauban, située à deux pas de la place Leclerc, a abrité de début décembre 1940 à mai 1941 un camp d’internement pour près de 4.000 civils britanniques, essentiellement des femmes dont 417 religieuses. Les citoyens de sa majesté le roi d’Angleterre qui, l’Armistice signé, se trouvaient encore en France en zone occupée y avaient été regroupés.

De Gaule et Churchill à Besançon

L’ouvrage évoque aussi l’amitié franco-allemande en 1937, année où les anciens combattants francs-comtois et badois s’étaient retrouvés d’abord à Freiburg-im-Breisgau puis à Besançon et avaient mêlé cérémonies militaires et libations. Il est aussi question du rétablissement de la légalité républicaine à Besançon après la Libération, des visites du général de Gaulle dans la capitale comtoise – l’occasion de voir sur des clichés se côtoyer de Gaulle et Churchill devant la gare Viotte -, et enfin du rôle militaire de Besançon après la Libération puisque s’y installa le centre logistique pour l’ensemble de la 1ère Armée française opérant à libérer l’Alsace au cours de l’hiver 1944-1945.

Autant d’épisodes dont seuls quelques "anciens" se souviennent encore et qu’il était plus que temps de fixer sur le papier avant que la mémoire de cette période ne disparaisse en même temps que ses contemporains.  

 

En pratique

Robert Dutriez, "Besançon, années 1927-1945 : quelques épisodes oubliés ou mal connus", Editions Cêtre, février 2013, 96 pages, 14 euros. En vente en librairie.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Art en grève : « Sans un vrai statut, plus de statue… »

Les créateurs se sentent délaissés par les pouvoirs publics. Pour se faire entendre, un groupe du collectif Art en Grève Besançon a décidé dans la nuit du mercredi 19 au jeudi 20 février 2020 de "mettre en grève" une douzaine de statues du centre-ville de Besançon en leur plaçant un sac sur la tête...

Belfort : le Fimu lance un appel aux hébergeurs !

Le Festival international de musiques universitaires se déroulera du 28 mai au 1er juin 2020. Chaque année, il accueille entre 1200 et 1400 musiciens venus de près de 40 pays différents. Ceux-ci sont de plus en plus nombreux à souhaiter être hébergés chez des habitants belfortains pour vivre pleinement l’expérience du festival.

Municipale 2020 : Anne Vignot et sa liste « Besançon par nature » présentent leur programme culturel

La liste "Besançon par nature", conduite par Anne Vignot, a dévoilé jeudi 13 février ses propositions pour le secteur de la culture à Besançon dans le cadre de sa campagne pour l'élection municipale.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.89
nuageux
le 22/02 à 9h00
Vent
1.72 m/s
Pression
1032 hPa
Humidité
54 %

Sondage