Saisie record de drogue pour plus de 2 M€ dans un village du Grand Besançon

Publié le 08/11/2021 - 17:37
Mis à jour le 09/11/2021 - 17:44

MISE A JOUR •

Un père de famille sans histoires, inconnu de la justice, s’est révélé être un des plus gros trafiquants de drogue de la région de Besançon: la police a saisi chez lui 282 kilos de cannabis et 3,6 kilos de cocaïne, d’une valeur de plus de 2 millions d’euros, ont annoncé ce mardi 9 novembre 2021 la police et le parquet. Au total, 282 kilos de cannabis et 3,6 kilos de cocaïne ont été saisis dans une maison de Mazerolles-le-Salin à l’ouest de Besançon.

Lors de la perquisition menée par la brigade des stupéfiants de la sûreté départementale, les policiers ont également découvert 62.000 euros d’argent en liquide ainsi que 1500 francs suisses.

La police de Besançon explique que la marchandise était destinée à la revente au marché local confirmant. Le montant de la marchandise s'élève à plus de 2 millions d'euros. Une prise record après un an d'enquête.

© TM

Le propriétaire de la maison, un homme de 29 ans et père de famille était a priori hors de tout soupçon. Inconnu des services judiciaires, ce chauffeur routier de profession aurait fourni les points de deals de Besançon. Pour les enquêteurs, il s'agit d'un profil "inhabituel, très précautionneux, mais avec un patrimoine immobilier déconnecté". Cet homme est originaire du quartier dit des "408", ancien haut lieu du trafic de drogue à Besançon dont les barres d'immeubles HLM sont en cours de démolition.

Placé en garde à vue, il a reconnu jouer un rôle de "grossiste" dans le réseau tout en refusant d'en dire plus. Déféré en vue de sa mise en examen devant un juge d'instruction, il a été placé en détention provisoire dans l'attente de son procès.

 "L'intensité avec laquelle la police essaie de lutter contre ces trafics fait que les produits ne sont plus stockés sur Planoise mais en zone gendarmerie", dans la périphérie bisontine, a relevé le procureur.

Depuis le classement du secteur de Planoise en quartier de reconquête républicaine (QRR) en 2018, la trentaine de points de deals recensés à l'époque a été divisée par deux et deux bandes rivales qui se disputaient le contrôle du marché de la drogue dans ce quartier populaire, entre novembre 2019 et mars 2020, ont été démantelées.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.77
ciel dégagé
le 02/07 à 3h00
Vent
1.82 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
100 %

Sondage