Sécheresse en Haute-Saône : du jamais vu depuis 1959

Publié le 20/09/2018 - 16:27
Mis à jour le 20/09/2018 - 16:27

pas d'amélioration en vue • Le préfet de Haute-Saône, Ziad Khoury a présidé ce jeudi 20 septembre 2018 un départemental de suivi de la sécheresse. Face à une situation de crise, il a rappelé l’importance de de respecter les mesures de restriction des usages de l’eau. Par ailleurs, une éventuelle mise en œuvre de la procédure des calamités agricoles est à l’étude.

illustration © DR
illustration © DR

"La situation météorologique reste exceptionnelle" indique la préfecture de Haute-Saône "avec la combinaison inédite d’un niveau de sécheresse sans précédent depuis 1959 et d’un niveau des températures qui n’a jamais été aussi élevé depuis 2003".

L’indice d’humidité des sols poursuit sa baisse atteignant des niveaux très proches des records de 2003 et 1959. Près d’un tiers des stations de mesure des cours d’eau montre un niveau sec ou presque sec.

Pas de précipitations significatives d'ici la fin du mois

Les prévisions pour les jours à venir annoncent une fin de mois sans pluie significative et avec des températures au-dessus des normales saisonnières. Malgré la situation, l'alimentation en eau potable n’est pas actuellement remise en cause mais fait l’objet d’une surveillance étroite. Par ailleurs, les maires doivent prévenir l’Agence Régionale de Santé avant d’éventuelles ruptures d’alimentation en eau potable afin qu’une mise en recharge en amont des unités de potabilisation puisse être anticipée.

Respecter les restrictions : trois verbalisations

Concernant les mesures de restriction, la préfecture insiste sur l'importance de les faire davantage connaître. "Un effort pédagogique a été mené par les différents services et une phase de contrôle systématique et de verbalisation s’est désormais ouverte, avec trois verbalisations déjà effectuées par la gendarmerie ou l’agence française de la biodiversité : deux pour arrosage de prairie, une station de lavage automobile.

Les cinq entreprises les plus consommatrices d’eau du département ont en outre fait l’objet de démarches particulières (activation à un niveau plus élevé des mesures d’économie d’eau), qui vont être prolongées désormais pour les cinq suivantes. L’arrêté préfectoral portant limitation provisoire des usages de l’eau va être modifié afin d’étendre le niveau « crise » à la basse vallée de l’Ognon. Seul une partie de l’ouest du département (secteur Saône amont) reste au niveau inférieur d’alerte renforcée.

Enfin, une évaluation de l'impact de la sécheresse est menée avec les exploitations agricoles en vue d’une éventuelle mise en œuvre de la procédure des calamités agricoles. "Des mesures d’aide sont aussi mises en place, notamment au niveau fiscal, des charges sociales et des avances de paiement des aides européennes". Une réunion avec les représentants agricoles est programmé  le 24 septembre 2018.

Info +

Rappel des mesures de restrictions sur l’ensemble du département de la Haute-Saône.

Celles-ci viennent compléter celles déjà mises en œuvre dans les précédents arrêtés préfectoraux, avec les mesures supplémentaires suivantes d’interdiction :

  • la mise à niveau des piscines (hors collectivités),
  • les vidanges de piscines (particuliers et collectivités),
  • l’interdiction totale d’arrosage hors utilisation de stockage d’eau de pluie, y compris les potagers privés, les stades et les greens.
  • En outre, pour certains secteurs (voir la liste des communes annexée à l’arrêté), des mesures supplémentaires ont été prises :
  • Interdiction du lavage des voitures à la seule exception des stations de lavage équipées de système de recyclage,
  • Interdiction de l’arrosage des pistes de chantiers, hors dérogations.

Bulletins hydrologiques

 www.bourgogne-franche-comte.developpement-durable.gouv.fr/les-bulletins-hydrologiques-de-2018-a7426.html

 http://propluvia.developpement- d u rable.gouv.fr/propluvia/faces/index.jsp

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Prévention solaire : les dermatologues francs-comtois prônent un “retour du bon sens”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Concours des pratiques agroécologiques le 5 juin : un jury d’experts pour représenter la région au Salon de l’agriculture 2025

L’Établissement public d'aménagement et de gestion de l'eau (EPAGE) Doubs Dessoubre, le Parc naturel régional du Doubs Horloger et la Chambre interdépartementale d’Agriculture Doubs-Territoire de Belfort nous informe de la tenue de l’édition locale du Concours des pratiques agro-écologiques - Prairies et Parcours le 5 juin 2024 dans le secteur de Pierrefontaine-Les-Varans.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.71
partiellement nuageux
le 13/06 à 18h00
Vent
0.39 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
51 %