Sècheresse : la Haute-Saône abaisse à son tour ses seuils de restriction des usages de l’eau

Publié le 03/11/2023 - 17:01
Mis à jour le 03/11/2023 - 17:01

Après le Jura, c’est au tour de la Haute-Saône, d’abaisser son seuil de vigilance. Dans un communiqué publié le 3 novembre 2023, la préfecture annonce que les précipitations automnales enregistrées ces derniers jours ont amélioré les débits des cours d’eau et l’humidité des sols sur le département de la Haute-Saône, en particulier sur le bassin versant de la Saône, de l’Ognon et sur le plateau calcaire de la Haute-Saône.

 © Pexles/Photo de Nithin
© Pexles/Photo de Nithin

La préfecture annonce que des précipitations significatives sont attendues pour les 15 prochains jours, ce qui devrait avoir "un effet positif sur les débits des cours d’eau et l’humidité des sols".

Dans ce contexte, et au regard des prévisions météorologiques, le préfet de la Haute-Saône, Romain Royet a décidé, pour le bassin versant de la Saône, de l’Ognon et pour le plateau calcaire de la Haute-Saône, d’abaisser les seuils de restrictions provisoires des usages de l’eau, soit un passage en niveau "alerte". Ces trois zones étaient concernées depuis le 6 octobre 2023 par des mesures de limitation provisoires des usages de l’eau de niveau crise.

Cette décision s’inscrit dans la continuité de la suppression complète des mesures de restriction sur le sous-bassin de l'Allan et le bassin du massif vosgien.

La situation des nappes toujours préoccupante

Toutefois, la préfecture prévient qu’il "convient de rester collectivement vigilant quant à la préservation de la ressource en eau". En effet, malgré les pluies du mois d'octobre, le cumul des précipitations reste globalement déficitaire par rapport à la normale. La situation des nappes d’eau souterraines demeure encore préoccupante.

L’épisode de sécheresse de cette année "nous appelle à maintenir une grande vigilance, notamment concernant les nappes phréatiques qui nécessitent un temps de recharge conséquent" conclut la préfecture.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Deux lynx relâchés dans le massif du Jura

Le 6 et le 13 mai 2024, deux femelles lynx ont été respectivement remises en liberté à proximité du lieu où elles avaient été recueillies à l’hiver dernier sur les communes de Morbier et de Montlebon a précisé la DREAL dans un communiqué du 27 mai 2024. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.74
légère pluie
le 29/05 à 21h00
Vent
4.46 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
96 %