Sécurité routière: les jeunes de 15 à 24 ans en surmortalité

Publié le 23/02/2012 - 22:06
Mis à jour le 23/02/2012 - 22:06

Plus que d’autres tranches d’âge, celle des jeunes de 15 à 24 ans est particulièrement exposée.  

prévention

Les 15-24 ans constituent 13 % de la population franc-comtoise et 24% du nombre de morts sur les routes. Sur les 116 tués en 2010 en Franche-Comté, 28 se situaient dans cette tranche d’âge derrière les 25-44 ans (31%) et devant les 45-64 ans (22%), les plus de 64 ans (18 %) et les moins de 14 ans (4%).

C’est à partir de ce constat de surmortalité que Jean-Luc Nevache, délégué interministériel à la sécurité routière, a décidé de porter une attention particulière à cette tranche d’âge.

De passage à Besançon ce jeudi, il a participé à un colloque, rencontré des jeunes préparant le code et signé une charte avec les représentant d’auto-écoles. Ces derniers se sont engagés à diffuser systématiquement des films sur la sécurité routière (40 modules sont disponibles) avant chaque cours de code. « Les 15-24 ans sont un chapitre prioritaire », a insisté le préfet de Région, Christian Decharrière.

Le contexte dans lequel s’inscrivent les actions en faveur des jeunes (30 000 en ont bénéficié en Franche-Comté), est plutôt favorable, mais il ne faut pas baisser les bras. « En 10 ans, on a diminué de moitié notre accidentalité en passant de 8000 morts à 4000, il n’y a pas de raison qu’on ne fasse pas aussi bien que d’autres pays européens. Il n’y a pas de minimum incompressible », a déclaré Jean-Luc Nevache en faisant notamment allusion au nombre de victimes dues à l’alcool. « Pourquoi 31% des accidents mortels sont liés à l’alcool en France, alors qu’en Allemagne ils ne sont que 10% ? », s’est-il interrogé.

En Franche-Comté, le nombre de tués a diminué de 34% en dix ans passant de 179 en 2000 à 116 en 2010. Et en 2011 par rapport à 2010, il y a eu 17 morts de moins sur les routes franc-comtoises. L’année dernière, il y a eu 44 décès dans le Doubs (- 5 par rapport à 2010), 33 dans le Jura (- 2), 32 en Haute-Saône (-9) et 7 dans le Territoire de Belfort (- 1).

Particularités franc-comtoises : il y a moins de morts en deux roues motorisés dans les quatre départements de la région, soit 13% des tués contre 25% au niveau national. En revanche, l’alcool est plus souvent en cause en Franche-Comté. Il est impliqué dans 33% des décès sur les routes contre 30,8% dans le reste de l’Hexagone.

« La bataille n’est pas gagnée, c’est un problème de comportement », a conclu Jean-Luc Nevache qui a également fait état de nouveaux « distracteurs » comme les SMS ou les courriels. 10% des tués de la route étaient en train d’utiliser un téléphone portable… 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Bornes rue Battant à Besançon : vers un compromis mairie-commerçants ?

Le compromis semble compliqué. D’un côté, plusieurs commerçants notent une perte sèche de leur chiffre d’affaires depuis l’installation en avril dernier des bornes dans le quartier Battant à Besançon et de l’autre, la maire qui ne semble pas vouloir déroger à ces dernières même si elle affirme rester ouverte à la discussion. On fait le point ce mois de juin 2024…

Passage de la flamme à Besançon : fermeture complète du pont Charles de Gaulle le 25 juin

La Ville de Besançon vient d’annoncer dans un communiqué que pour des raisons de sécurité, les services de l’État ont décidé de modifier le dispositif de circulation de la journée du passage de la flamme olympique le 25 juin 2024. Le pont Charles de Gaulle sera ainsi fermé à tous les usagers (voitures, bus, tramway, cyclistes, piétons) de 18h15 à 19h30.

Recharger son véhicule électrique en moins de 30 minutes, c’est possible dans la station de super-chargeurs Electra à côté de Peugeot Besançon

QUOI DE NEUF ? • Le Groupe Chopard a inauguré le 6 Juin 2024 la station de bornes de super-chargeurs Electra en contre-bas de la concession Peugeot de Besançon. La proximité du boulevard favorise la facilité de recharge.

Premier Forum Climat de SNCF Réseau à Besançon : ”Le ferroviaire n’est peut-être pas une solution unique, mais ça peut très fortement contribuer à réduire notre empreinte carbone”

Le premier Forum Climat de France porté par SNCF Réseau s’est tenu jeudi 13 juin 2024 à Besançon en présence de 150 élu(e)s régionaux et locaux, d’industriels, de représentants d’associations et d’experts en climat. Objectif : mobiliser la filière ferroviaire et partager une vision commune dans un monde où le train est une manière d’agir face au dérèglement climatique, tandis que le réseau ferroviaire est déjà impacté par le dérèglement climatique…

Circulation place Leclerc : c’est quoi cette pagaille ?

Cela fait quelques jours maintenant que la circulation au niveau de la place Leclerc à Besançon est devenue un enfer pour la plupart des conducteurs contraints d’emprunter cet axe aux heures de pointe. Alors quelles peuvent bien être les raisons d’une saturation aussi soudaine ? On a posé la question à Marie Zehaf, conseillère municipale de la Ville de Besançon déléguée à la voirie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.55
légère pluie
le 19/06 à 3h00
Vent
1.1 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
92 %