Sécurité routière: les jeunes de 15 à 24 ans en surmortalité

Publié le 23/02/2012 - 22:06
Mis à jour le 23/02/2012 - 22:06

Plus que d’autres tranches d’âge, celle des jeunes de 15 à 24 ans est particulièrement exposée.  

dsc_3988.jpg
Les représentants des autos-écoles ont signé une charte à la préfecture @carvy

prévention

PUBLICITÉ

Les 15-24 ans constituent 13 % de la population franc-comtoise et 24% du nombre de morts sur les routes. Sur les 116 tués en 2010 en Franche-Comté, 28 se situaient dans cette tranche d’âge derrière les 25-44 ans (31%) et devant les 45-64 ans (22%), les plus de 64 ans (18 %) et les moins de 14 ans (4%).

C’est à partir de ce constat de surmortalité que Jean-Luc Nevache, délégué interministériel à la sécurité routière, a décidé de porter une attention particulière à cette tranche d’âge.

De passage à Besançon ce jeudi, il a participé à un colloque, rencontré des jeunes préparant le code et signé une charte avec les représentant d’auto-écoles. Ces derniers se sont engagés à diffuser systématiquement des films sur la sécurité routière (40 modules sont disponibles) avant chaque cours de code. « Les 15-24 ans sont un chapitre prioritaire », a insisté le préfet de Région, Christian Decharrière.

Le contexte dans lequel s’inscrivent les actions en faveur des jeunes (30 000 en ont bénéficié en Franche-Comté), est plutôt favorable, mais il ne faut pas baisser les bras. « En 10 ans, on a diminué de moitié notre accidentalité en passant de 8000 morts à 4000, il n’y a pas de raison qu’on ne fasse pas aussi bien que d’autres pays européens. Il n’y a pas de minimum incompressible », a déclaré Jean-Luc Nevache en faisant notamment allusion au nombre de victimes dues à l’alcool. « Pourquoi 31% des accidents mortels sont liés à l’alcool en France, alors qu’en Allemagne ils ne sont que 10% ? », s’est-il interrogé.

En Franche-Comté, le nombre de tués a diminué de 34% en dix ans passant de 179 en 2000 à 116 en 2010. Et en 2011 par rapport à 2010, il y a eu 17 morts de moins sur les routes franc-comtoises. L’année dernière, il y a eu 44 décès dans le Doubs (- 5 par rapport à 2010), 33 dans le Jura (- 2), 32 en Haute-Saône (-9) et 7 dans le Territoire de Belfort (- 1).

Particularités franc-comtoises : il y a moins de morts en deux roues motorisés dans les quatre départements de la région, soit 13% des tués contre 25% au niveau national. En revanche, l’alcool est plus souvent en cause en Franche-Comté. Il est impliqué dans 33% des décès sur les routes contre 30,8% dans le reste de l’Hexagone.

« La bataille n’est pas gagnée, c’est un problème de comportement », a conclu Jean-Luc Nevache qui a également fait état de nouveaux « distracteurs » comme les SMS ou les courriels. 10% des tués de la route étaient en train d’utiliser un téléphone portable… 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Un dispositif spécial mis en place par la SNCF pour le baccalauréat 

Un dispositif spécial mis en place par la SNCF pour le baccalauréat 

Du 17 au 24 juin 2019, une série d'examens se déroulera en France. À la demande du Conseil Régional la SNCF TER Bourgogne-Franche-Comté met en place le dispositif d'alerte "SNCF Special Exams". Une vigilance "accrue" sera portée sur la ponctualité de ces trains et en cas de retard une alerte sera envoyée aux académies.

Tram : fin des perturbations

Tram : fin des perturbations

MIS A JOUR • Depuis 8h ce matin et suite à un incident technique, les lignes de tram T1 et T2 du réseau Ginko subissaient  des perturbations en cette matinée du jeudi 13 juin 2019.

« Ginko Vélo » : des vélos électriques en location pour les habitants du Grand Besançon

« Ginko Vélo » : des vélos électriques en location pour les habitants du Grand Besançon

Le Grand Besançon a profité de l'inauguration la voie dédiée aux modes doux de déplacement entre Pouilley-les-Vignes et Champagney - via Champvans-les-Moulins - pour présenter le nouveau service "Ginko Vélo". Une cinquantaine de vélos en location longue durée, aux couleurs de Ginko, sont actuellement en cours de livraison par la société Bisontine Proxy-Cycles qui a remporté le marché. A l'année, la location est de 20 € par mois (240 € / an) en tarif tout public et de 10 € par mois pour les détenteurs d'une carte d'abonnement Ginko. 24h après l'annonce du nouveau service, près de 150 inscriptions en ligne avaient déjà été enregistrées... 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.71
partiellement nuageux
le 19/06 à 0h00
Vent
1.6 m/s
Pression
1012.62 hPa
Humidité
76 %

Sondage