Six plaintes pour des "piqûres" lors du Fimu de Belfort

Publié le 07/06/2022 - 11:39
Mis à jour le 07/06/2022 - 12:40

Six personnes ont déposé plainte, affirmant avoir été piquées samedi 4 juin 2022 dans la soirée lors du festival international des musiques universitaires de Belfort.

Les plaignants sont deux jeunes hommes et quatre jeunes filles, âgées de 17 à 18 ans, qui se trouvaient au Fimu a indiqué la procureure de la République de Belfort, Jessica Vonderscher. "On a des signes de piqûres, comme on a pu en connaître sur d'autres festivals ou d'autres soirées", a-t-elle expliqué, confirmant une information du quotidien régional L'Est Républicain.

Seules "trois personnes sont passées par les urgences de l'hôpital dans la nuit de samedi à dimanche pour des tests afin de déterminer si un produit leur a été injecté et, si c'est le cas, quel type de substance", a poursuivi Jessica Vonderscher. Les trois autres personnes ont également été orientées vers l'hôpital pour des tests mais ne s'y sont pas rendues pour l'instant, a ajouté la magistrate. "L'intérêt, c'est qu'elles y aillent", a-t-elle insisté. Une enquête a été confiée à la police de Belfort, selon Jessica Vonderscher.

Une vague inexpliquée de piqûres a touché ces derniers mois des boîtes de nuit, des bars et des festivals à travers la France, avec des plaintes déposées de Lille à Béziers (Hérault) et de Lorient (Morbihan) à Strasbourg, en passant par Grenoble, Nancy, Lyon, Besançon, Valence.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 24.98
partiellement nuageux
le 25/06 à 12h00
Vent
1.96 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
24 %

Sondage