Sondage : Hollande creuse l'écart, Chevènement disparait

Publié le 21/01/2012 - 10:47
Mis à jour le 21/01/2012 - 19:17

François Hollande (30% des intentions de vote au premier tour), qui creuse l'écart avec Nicolas Sarkozy (23%, -1), et François Bayrou (13%) progressent chacun de deux points dans un sondage BVA publié samedi par Orange, la presse régionale et RTL. Quant au sénateur du Territoire de Belfort, il n’atteint pas les 0,5%. 

dsc_1793.jpg
François Hollande à Besançon en mai 2011 @carvy
PUBLICITÉ

Au second tour, le candidat socialiste battrait le président sortant par 57% des voix contre 43%, soit la même marge que dans le sondage précédent de BVA effectué les 6 et 7 janvier, et ce notamment grâce à de bons reports des électeurs de M. Bayrou (53% d'entre eux) sur M. Hollande.

Au premier tour, François Hollande devancerait Nicolas Sarkozy de sept points au vu de ce sondage, alors que l'écart s'était resserré début janvier pour s'établir à quatre points.

Toujours en troisième position, la candidate du FN Marine Le Pen progresse d'un point à 18%, soit le même niveau que l'enquête de la mi-novembre pour les mêmes commanditaires.

Crédité de 7% d'intentions de vote dans ce sondage, le candidat du Front de Gauche Jean-Luc Mélenchon (qui sera à Besançon le 24 janvier) recule d'un point par rapport à l'enquête de début janvier mais en gagne deux par rapport à l'enquête de la mi-novembre. Il est suivi par Eva Joly (EELV), stable à 4%.

Viennent ensuite Dominique de Villepin, qui baisse à 1,5% (-2,5 points par rapport à début janvier), un niveau atteint pour la première fois par Nicolas Dupont-Aignan (+1,5).

Hervé Morin est donné à 1%, Christine Boutin à 0,5%, Nathalie Artaud à 0,5%. Les autres candidats, dont le plus connu est Jean-Pierre Chevènement, sont en dessous de ce seuil.

Sondage réalisé par internet les 18 et 19 janvier auprès de 959 personnes inscrites sur les listes électorales, extraites d'un échantillon de 974 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus et sélectionné selon la méthode des quotas.

(source : AFP) 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Port du voile par les accompagnatrices scolaires : un projet de loi soutenu par Alain Joyandet sera examiné au Sénat

Port du voile par les accompagnatrices scolaires : un projet de loi soutenu par Alain Joyandet sera examiné au Sénat

Le Palais du Luxembourg examinera le mardi 29 octobre 2019 une proposition de loi à l'initiative du groupe Les Républicains, qui sera défendue par Jacqueline Eustache-Brinio avec le plein soutien d'Alain Joyandet. L'objet est de fixer dans le droit l'obligation pour toutes les personnes qui concourent au service public de l'éducation nationale "de faire preuve d'une totale neutralité religieuse".

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Eric Alauzet, député du Doubs et candidat LREM à l'élection municipale à Besançon en 2020, annonce ce samedi 19 octobre 2019 ses premières "grandes propositions" dans le domaine des transports et de la mobilité. Il souhaite notamment réaliser un projet sur l'axe ferroviaire nord-sud de Mamirolle aux Auxons avec un transport inspiré du tramway. Il souhaite également rendre gratuit le stationnement entre midi et 14 heures au centre-ville...

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Entretien • Officiellement candidat depuis le 31 janvier 2019 et investi fin mars par le parti socialiste, Nicolas Bodin rejoint finalement "l'Équipe" qui rassemble déjà EELV, le parti communiste, Génération(s) et À Gauche citoyen avec Anne Vignot en tête de liste...

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

MUNICIPALE 2020 • Dans un communiqué de jeudi 17 octobre 2019, Eric Alauzet, candidat En Marche à l'élection municipale de Besançon réagit suite à la décision du Parti socialiste de se rallier à l'Equipe, unissant les gauches, menée par Anne Vignot. Selon le candidat, "le choix effectué par la section socialiste de Besançon signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon." Notons que 86% des militants du PS de Besançon ont voté "pour" se rallier à l'Equipe.

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Le président du groupe RN au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté Julien Odoul, qui avait demandé vendredi 11 octobre 2019 à ce qu'une femme dans le public retire son voile, a dénoncé jeudi une "opération de victimisation" après que cette dernière a annoncé porter plainte.

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Contactée ce jeudi 16 octobre 2019 par téléphone, nous avons fait le point avec Alexandra Cordier, référente départementale En Marche et éventuelle candidate à l'élection municipale à Besançon en 2020. Si une rupture s'est créée entre elle et Eric Alauzet, candidat officiel d'En Marche, Alexandra Cordier n'a pas pour autant l'objectif de se rallier à Ludovic Fagaut, candidat pour Les Républicains. Entretien.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.38
légère pluie
le 21/10 à 15h00
Vent
0.97 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
95 %

Sondage